Strasbourg : à la recherche de José Machado, cet illustre inconnu

A la recherche de José Machado. / © Claire Peyrot. France 3 Alsace
A la recherche de José Machado. / © Claire Peyrot. France 3 Alsace

Peut-être l'avez-vous remarquée lundi matin. Visible de l'autoroute, la grande grue place de Haguenau à Strasbourg affichait à 40 m de hauteur, en lettres lumineuses, un drôle de message. "Bon anniversaire José Machado". Ni une, ni deux, nous sommes partis à la recherche de cet illustre inconnu. 

Par Cécile Poure

Tous ceux qui ont emprunté l'A4 à Strasbourg à hauteur de la place de Haguenau lundi matin, entre 6h30 et 8h (et ils sont nombreux ) ont dû se poser la même question. Mais qui est donc ce José Machado? Ce José Machado dont le nom est tout en haut de l'affiche, là perché à 40 m, en lettres de feu. Ce José Machado qui a droit à tant d'honneurs pour son anniversaire. Non mais c'est qui ???


Pour tous ceux que cela turlupine, pour tous ceux qui n'en dorment plus : nous avons la réponse. 


José, 38 ans, chef de chantier

Pour le retrouver, une seule solution : faire le pied de grue. Je m'avance d'un pas timide sur le chantier, rue Jacques Kablé à Strasbourg." S'auriez pas vu José Machado ?" Je tente hein, parfois ça marche. L'homme au casque jaune me sourit jusqu'aux oreilles : " Attendez, je vous l'appelle, il va descendre." Je vous l'avez dit que parfois ça pouvait marcher. Punaise, quand même, j'en reviens pas. J'attends une bonne vingtaine de minutes. José sait se faire désirer, normal, il est célèbre maintenant. Et le voilà enfin : il a pas la grosse tête, ça va. Il rentre encore dans son casque de chantier. 


Il me reçoit dans son Algeco parce que je le vaux bien. Il me raconte alors que le grand panneau lumineux a été installé pour les fêtes de Noël et que découvrir son nom là haut, sur la grue, a été lundi un choc. Un électrochoc version LED. "C'est mon patron qui m'a appelé en arrivant, il m'a dit lève la tête et là j'en croyais pas mes yeux. C'est un joli geste, c'est gentil de sa part, ça m'a fait très plaisir."


Une très haute distinction

Évidemment, la Socara, propriétaire de la grue, en charge du chantier, ne fête pas ainsi l'anniversaire de ses 150 salariés. Sinon le panneau LED ferait quasi du 7j/7... Claude Tschupp, le patron de Socara m'explique : "On dispose d'une certaine souplesse pour les panneaux LED sur nos grues. On avait fait ça déjà pour le Bataclan, on fait aussi les demandes en mariage pour nos salariés et certains anniversaires. Pour José, c'est particulier, il est chef sur un gros gros chantier, il fallait marquer le coup. Après faut rester relativement discret sinon on tombe sous le coup de la législation des panneaux publicitaires, alors on ne l'a affiché que deux heures."

Pour José, un bref moment de gloire qui lui a coûté cher ! "J'ai eu des coups de fil lundi matin de clients et d'amis qui ont vu ça de leur voiture. Ils m'ont dit hé ho, c'est ton anniversaire et tu ne nous l'as même pas dit ? J'ai dû payer des coups et une galette des rois le soir-même." Être couronné de gloire vaut bien une galette, non ?

Sur le même sujet

Nancy : statue du Général Drouot restaurée

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés