Strasbourg : la rue de la Vignette s'habille d'une fresque géante de 1000 m² pour la défense des droits des enfants

Depuis le 6 juillet 2020, une fresque de 1.000 m² est en cours de réalisation rue de la Vignette à Strasbourg. L'artiste Dan23 s'allie à l'association Thémis qui lutte pour les droits des enfants. "A l'air libre" voit le jour grâce aux dons des habitants, sans qui le projet ne peut continuer.

L'artiste strasbourgeois Dan23 a commencé la fresque géante rue de la Vignette le 6 juillet 2020.
L'artiste strasbourgeois Dan23 a commencé la fresque géante rue de la Vignette le 6 juillet 2020. © Léna Romanowicz / France Télévisions
Rouleau et pinceau en main, le street artiste strasbourgeois Dan23 peint en bleu le sol de la rue de la Vignette (voir la carte ci-dessous). Le projet "A l'air libre" a débuté le 6 juillet 2020, mais on ne sait pas encore quand il va prendre fin. Le challenge artistique est en effet de taille : 1.000 m² de fresque parcourant toute la place. Pour qu'il se poursuive, l'association de la rue de la Vignette et l'accélérateur culturel CultureAngels ont lancé une cagnotte pour soutenir la défense des droits des enfants. Dix euros collectés représentent un mètre carré gagné.

Au coeur du projet : le soutien à l'association Thémis, qui fête ses 30 ans cette année, et qui intervient auprès des enfants et des jeunes pour leur donner accès à leur droit. Au-delà du montant minimum de dix euros injecté dans le projet, chaque euro supplémentaire sera versé à Thémis pour soutenir ses actions.
 

L'art engagé

Connu pour son fameux colibri coloré, comme sur la photo ci-dessous, Dan23 est un artiste engagé. Avec cette fresque, il peut allier l'art, l'avenir écologique et le droit de l'enfant. Ce sont également les valeurs que défend CultureAngels, pour qui "les talents créatifs sont la ressource principale du monde de demain. Quand on aide un artiste à se réaliser, il aide le monde à se réaliser. Le but est recréer des liens, remettre l'émotion au centre",  indique son président Emmanuel Hoff. Avec "A l'air libre", tout est dans le nom. L'idée est de se retrouver dehors après une longue période de confinement, et parfois de repli sur soi. Une période également synonyme d'une recrudescence des violences sur les enfants, comme le souligne Emmanuel Hoff.
 
Le colibri de l'artiste Dan23 sur le sol de la rue de la Vignette.
Le colibri de l'artiste Dan23 sur le sol de la rue de la Vignette. © Léna Romanowicz / France Télévisions

Une projet solidaire et citoyen

"L'aménagement de la place a donné lieu à une concertation au sein de l'association de quartier. Le renouvellement de la fresque au profit de Thémis a été décidé à l'unanimité en réunion en début d'année", déclare Stéphane Helburg, le président de l'association de la rue de la Vignette. Thémis devait en effet fêter son anniversaire sur la place au mois de mai, ce qui n'a pas pu avoir lieu pour cause de coronavirus. Le projet a pour but de se décliner sous différents formats tout au long de l’année à travers des ateliers ou des forums. Les initiateurs de l'oeuvre espèrent atteindre les 1.000 donateurs, un pour chaque mètre carré.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture vie associative société solidarité