Strasbourg : sept adolescents comparaîtront devant le tribunal de police pour s'être accrochés à des trams

Un tram circulant à Strasbourg / © Jean-Marc LOOS/MaxPPP
Un tram circulant à Strasbourg / © Jean-Marc LOOS/MaxPPP

La police nationale a indiqué ce lundi 9 septembre qu'une soixantaine de cas de "tram-surfing", ce phénomène dangereux qui consiste à s'accrocher aux vitres extérieures d'un tramway, ont été recensés en 2019. Sept adolescents identifiés comparaîtront devant le tribunal de police en octobre.

Par M.C.

Le "tram-surfing" rencontre malheureusement aussi des adeptes à Strasbourg. C'est un dérivé du "train surfing", une pratique née il y a une dizaine d'années en Russie et dans certains pays anglo-saxons, qui consiste à s'accrocher aux éléments extérieurs d'un train, métro ou tramway en circulation. Ce phénomène marginal rencontre une certaine popularité en étant relayé par des videos publiées sur les réseaux sociaux. 

Des actes ponctuels à Strasbourg

Il reste ponctuel dans la capitale européenne, nous a indiqué une source policière. Mais au printemps, une vague de tram-surfing a été constatée sur les lignes du tram de la métropole alsacienne. Sept adolescents visiblement friands de cette pratique ont été identifiés. "On a constaté au printemps des faits qui revenaient de manière récurrente. On s’y est intéressé de près, et nous avons mis en place une surveillance spécifique". Les mineurs, des garçons et des filles âgés de 14 à 16 ans, "ont reconnu leur participation", grâce à la videosurveillanceIls comparaîtront devant le tribunal de police le 10 octobre. 61 faits leur sont reprochés.  

Les blessures peuvent être très graves

"Ils risquent jusqu’à 750 euros d’amende". S'il y a plainte pour dégradation, les contrevenants doivent également rembourser les réparations dont le coût peut être très élevé. "Très souvent les assurances ne paient pas car s'il s'agit d'actes de malveillance", précise la police qui nous explique que ce n'est visiblement pas le cas ici. "C'est surtout une manière de se rendre intéressant, de relever un défi". Ces ados ne mesurent pas les conséquences de cette pratique, souligne la police. Car les blessures peuvent être très graves - voire mortelles - notamment en cas de chute, si le tram freine brusquement. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus