Strasbourg : six fermes urbaines ouvrent leurs portes dimanche 26 septembre

Le "tour des fermes" aura lieu cette année dimanche 26 septembre. Trois circuits, plus ou moins longs, permettront au public de découvrir les exploitations agricoles situées dans l'Eurométropole. Au programme : visites, dégustations, musique. Un grand bol d'air et une bonne assiette de légumes bio.

Dimanche 26 septembre, le tour des fermes invite les habitants de l'Eurométropole de Strasbourg à se pencher sur le contenu de leurs assiettes. Toute la journée, trois circuits de 8km à 26 km permettront aux curieux de serpenter entre six exploitations agricoles et urbaines. S'arrêtant au gré de leurs envies et de leurs papilles. A chaque arrêt, les agriculteurs ouvriront leurs portes pour expliquer leur travail et leur passion. Devant un plant de tomates ou un repas 100% local. 

A la découverte des exploitations "urbaines"

Pas besoin d'aller bien loin pour visiter une exploitation agricole. A quelques tours de pédalier de Strasbourg, parfois même au centre-ville (Bunker Comestible), se trouvent tout un réseau de fermes dites "urbaines". Le tour des fermes vous propose d'en découvrir certaines. Différentes chaque année. Pour l'édition 2021, focus sur le sud de Strasbourg. Trois circuits balisés par un marquage au sol vous sont ainsi proposés.

- Strasbourg Meinau - Gare - Montagne Verte 8 km

Circuit 1 Tour des fermes by France3Alsace on Scribd

- Ostwald - Lingolsheim 13 km

- Strasbourg Meinau - Gare - Montagne Verte - Ostwald - Lingolsheim 26 km

L'îlot de la Meinau, cette exploitation maraîchère de 11 hectares, participe pour la première fois à cette initiative. Claire Andna, agricultrice, ne cache pas son impatience. "Nous avons prévu beaucoup d'animations. Nous voulons en faire un moment pédagogique, comment nous travaillons, comment poussent les légumes, mais aussi un moment convivial. Nous organisons une chasse aux légumes pour les enfants pour les faire se promener dans les champs, un food truck 100% produits locaux, jus de pommes, compote et même de la danse africaine. La philosophie de l'îlot de la Meinau c'est bien celui-ci : nous ne sommes pas de simples commerçants. Nous sommes du lien aussi implanté dans le quartier."

Rapprocher les citoyens de la production locale, c'est tout l'enjeu des circuits courts. "Certains, en Alsace, ne savent même pas à quoi ressemblent les plants d'asperges. D'autres se demandent d'où viennent nos légumes. C'est simple : ils viennent d'ici ! Qu'ils voient de leurs yeux l'origine de ce qu'ils mangent, comment on travaille, comment on cultive, oui c'est important."

Certains, en Alsace, ne savent même pas à quoi ressemblent les plants d'asperges

Claire Andna, l'îlot de la Meinau

Claire organise depuis longtemps des portes ouvertes dans son îlot vert mais avec cette manifestation elle espère toucher un autre public. "Nous avons nos habitués, des nouveaux clients aussi nés du confinement où les marchés locaux étaient fermés, là on pourra avoir plus de curieux. Bon la saison est pas top en termes de production : en septembre les légumes sont plus moches et on ne croule pas sous les tomates mais tant pis !" 

Des légumes d'intérieur

Le "Bunker Comestible" sert également de point d'étape à ce tour des fermes 2021. Ici oubliez la chlorophylle et les verts pâturages. L'essentiel se passe sous terre. Une champignonnière à deux pas de la gare de Strasbourg. Ce dimanche sera l'occasion de visiter ce lieu hors norme en même temps que de l'inaugurer.

C'est la Fédération des Aveugles Alsace Lorraine Grand Est qui a repris cette champignonnière bio fermée depuis 2018, formant et employant des maraîchers en situation de handicap. "Du coup on a une double vocation" explique Aline Gross, responsable communication, "promouvoir la culture sur paille, la permaculture, bio et promouvoir une agriculture inclusive. Avec cette visite, assez exceptionnelle puisque ensuite, vues les conditions sanitaires, nous ne pourrons plus l'ouvrir au public, nous esperons casser les stéréotypes sur le handicap et montrer ce dont sont capables ces personnes-là. Nous souhaitons montrer plus largement via ce projet une nouvelle solution pour l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap." Au menu dominical : dégustation de mets 100% végétaux à base de champignons comme le pâté à base de Shiitaké, kebab de pleurottes. Un vrai repas d'automne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie société sorties et loisirs