• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : le supermarché Match de la Robertsau dorénavant fermé le dimanche

Le magasin Match à Strasbourg ouvrait chaque dimanche matin / © Google street view
Le magasin Match à Strasbourg ouvrait chaque dimanche matin / © Google street view

L'été 2016, le supermarché Match du quartier strasbourgeois de la Robertsau était le premier d'Alsace à ouvrir le dimanche matin. Depuis, c'est un véritable feuilleton juridique aux multiples rebondissements. Et le magasin vient de perdre un nouveau recours.   

 

Par Sabine Pfeiffer

Ce supermarché du quartier de la Robertsau, à Strasbourg, était le premier en Alsace à ouvrir le dimanche à l'été 2016. Mais après plus de deux ans de chassé-croisé, d'ouverture et de fermeture dominicale, le supermarché Match devrait rester définitivement porte close les dimanches matins. L'annonce fait la une du blog de la Robertsau. Petit rappel des faits, qui ont opposé la municipalité et les défenseurs du repos dominical et du droit local à Match, filiale de Cora. 

Quand il ouvre le dimanche matin, à partir de l'été 2016, le supermarché Match du quartier de la Robertsau, à Strasbourg, ne fait pas que des heureux. Dès le dimanche 21 août 2016, des syndicalistes et des défenseurs du droit local viennent manifester devant ses portes, en interpellant les clients venus faire leurs courses ce jour-là. A l'époque, seuls les 17 salariés volontaires sont sollicités pour travailler le dimanche, complétés par une dizaine de salariés occasionnels, principalement des étudiants. 
 

Quelques mois plus tard, en décembre, le conseil municipal de Strasbourg accorde l'ouverture du dimanche aux commerces alimentaires de moins de 1.000 m2 de surface... Ce qui exclut le supermarché robertsauvien, avec ses 1.963 m2. Pourtant, dès le dimanche 8 janvier 2017, celui-ci rouvre. La parade : seule la moitié du magasin, soit 960 m2, est accessible aux clients, le reste est fermé. Parallèlement, les supermarchés Match saisissent le tribunal administratif de Strasbourg, mais leur requête est rejetée le 8 février.   

Match introduit un recours auprès de la cour d'appel de Nancy, et gagne. Mais entretemps, la réglementation a changé. Dans tout le Bas-Rhin, par application de l'arrêté préfectoral de décembre 2016, tous les commerces bas-rhinois à prédominance alimentaire doivent rester fermés les dimanches et jours fériés, sauf ceux qui ont moins de 120 m2. A nouveau, le supermarché robertsauvien n'est pas concerné. Mais il rouvre ses portes, et introduit un nouveau recours. 

Pourtant, cette fois, la cour d'appel de Nancy a rejeté son recours. Et dès ce vendredi matin, 8 mars, la direction du magasin annonçait par voie d'affichettes que les clients trouveront désormais porte close le dimanche.      

 

Sur le même sujet

Estac : Benjamin Nivet annonce la fin de sa carrière

Les + Lus