Le Strasbourgeois Vincent Anstett obtient une médaille de bronze au sabre à Leipzig

De gauche à droite : Gu de Corée (2ème), Andras Szatmari de Hongrie (1er), Vincent Anstett et Kamil Ibragimov de Russie (tous les deux 3ème) à Leipzig, vendredi 21 juin 2017. / © Maxppp dpaphotostwo986263
De gauche à droite : Gu de Corée (2ème), Andras Szatmari de Hongrie (1er), Vincent Anstett et Kamil Ibragimov de Russie (tous les deux 3ème) à Leipzig, vendredi 21 juin 2017. / © Maxppp dpaphotostwo986263

C'est le premier podium mondial individuel au sabre pour l'Alsacien. Cette belle performance française a eu lieu lors de la 1re journée des Championnats du monde d'escrime, disputée à Leipzig (Allemagne)

Par PhD

Les Français se distinguent en escrime depuis vendredi. Le sabreur Vincent Anstett a pris vendredi la médaille de bronze au sabre, la première de sa carrière en individuel lors de Championnats du monde et la deuxième pour la France à Leipzig (Allemagne), après le bronze pour la guadeloupéenne
Ysaora Thibus au fleuret.

Anstett s'est incliné 15 touches à 11 en demi-finale contre le Hongrois Andras Szatmari. Le tout sous les yeux du président du Comité international olympique, l'Allemand Thomas Bach, ancien escrimeur champion olympique en 1976. Pour retrouver trace d'un sabreur sur la "boîte", il faut remonter à 2002 et Julien Pillet, en argent à Lisbonne. 
© Photo : compte Facebook V. Anstett
© Photo : compte Facebook V. Anstett


La déclaration de Vincent Anstett à l'AFP vendredi après le podium : "C'est symbolique ici, parce que j'ai fais ma première médaille internationale en 2005 (le bronze aux Mondiaux par équipes) à Leipzig. Ça démontre une certaine longévité. Et les choix que j'ai faits de me consacrer à l'escrime depuis deux ou trois ans sont payants. Cette année post-olympique a été un peu en dents de scie. Les sensations étaient bonnes toute la journée. On se pose toujours la question de faire l'année de trop ou pas, j'ai bien fait de continuer. Mes partenaires, publics et privés, me permettent de continuer. Je suis super content, il y a mes parents dans les gradins, ils viennent à toutes les compétitions et il y a enfin une petite médaille". 

Sur le même sujet

Cookie Dingler, enfin libéré !

Près de chez vous

Les + Lus