VIDÉO - Le procès du fondateur de La Roue tourne, qui héberge des sans-abri, reporté au 14 janvier 2020

Edson Laffaiteur devait comparaître devant le tribunal d'instance de Strasbourg. / © Léna Romanowicz, France 3 Alsace
Edson Laffaiteur devait comparaître devant le tribunal d'instance de Strasbourg. / © Léna Romanowicz, France 3 Alsace

Ce mardi 5 novembre, le procès du fondateur de l'association la Roue tourne 67 (qui héberge des sans-abri), Edson Laffaiteur, a été reporté au 14 janvier 2020. Il fait l'objet d'une assignation à l'expulsion pour occuper un bâtiment public, l'hôtel de la rue, depuis le mois de juillet.

Par Léna Romanowicz

Une quarantaine de personnes s'est déplacée ce matin, dès 8h30, au tribunal d'instance de Strasbourg pour soutenir Edson Laffaiteur, le fondateur de l'association La Roue tourne. Le tribunal d'instance devait examiner ce mardi 5 novembre son assignation en expulsion mais l'audience a été reportée au 14 janvier 2020, après la demande de son avocat.
 
 

"L'hôtel de la rue"

Depuis le mois de juillet, l'association La Roue tourne, créée par et pour les sans-abri, occupe l'ancien siège de la brasserie Gruber, située au 91 route des Romains, dans le quartier de Koenigshoffen. La ville de Strasbourg, qui détient depuis 2008 le bâtiment, avait alors déposé plainte et demandé sa "libération immédiate". Mais "L'hôtel de la rue", qui affiche complet et compte environ 150 personnes, avait mobilisé les Strasbourgeois en lançant un appel à la générosité. 
 

Les bénévoles sont venus avec leur banderoles de soutien préparées la veille du procès. / © Léna Romanowicz / France 3 Alsace
Les bénévoles sont venus avec leur banderoles de soutien préparées la veille du procès. / © Léna Romanowicz / France 3 Alsace


Quatre mois plus tard, Edson Laffaiteur s'est réjoui d'apprendre que les 157 personnes qui occupent le bâtiment sont assurées de passer le début de l'hiver à l'abri.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus