VIDEOS. « Fabrique ton média » : comment sensibiliser les collèges et lycées d’Alsace à l’information

Publié le
Écrit par Audrey Gass

Lundi 30 mai, l’auditorium de France 3 Alsace a accueilli la restitution de la 6ème édition du dispositif Fabrique Ton Média. L’occasion pour 8 classes de collèges et lycées d’Alsace de présenter les reportages réalisés durant l’année dans le cadre de l’opération d’éducation aux médias.

A la question de leur présence sur Instagram, TikTok et autre YouTube, toutes les mains de l’auditorium se lèvent. Les jeunes collégiens et lycéens sont familiers avec les réseaux sociaux. Mais le sont-ils également avec les rouages de l’information sur ces plateformes ?

Comprendre le rôle des médias, mieux appréhender le fonctionnement de l’information et apprendre à reconnaître les fake news. Tels sont depuis 2017 les objectifs du dispositif Fabrique Ton Media, initié par France 3 Alsace et le Réseaux Est Cinéma Image et Transmission (Recit), avec le soutien du rectorat de l’académie de Strasbourg, du Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (Clemi), du réseau Canopé 67, auquel ARTE s’est associé pour cette 6ème édition.

Cette année, 8 collèges et lycées alsaciens ont été sélectionnés pour participer au dispositif. Chaque classe a ainsi pu travailler sur l’écriture documentaire à travers l’analyse de différentes œuvres, parfois en présence de leurs réalisateurs. Accompagnée par des journalistes de France 3 Alsace, d’Arte et par des enseignants, chaque établissement avait ensuite pour objectif de réaliser un reportage vidéo sur un sujet de son choix. Un apprentissage par l’expérience pour sensibiliser les jeunes à la fabrication de l’information.

Les élèves du gymnase Jean Sturm et du collège Stockfeld de Strasbourg, du lycée Amélie Zurcher de Wittelsheim, du collège du Torenberg d’Heiligenstein, du lycée Le Corbusier d’Illkirch, du collège de la Souffel de Pfulgriesheim, du collège Pfeffel de Colmar et du collège Félix Eboué de Fessenheim ont pu ce lundi 30 mai voir diffuser et commenter le fruit de leur travail sur grand écran, et répondre aux questions de leurs camarades. L’occasion de faire un retour sur leur expérience et les difficultés que peuvent représenter le recueil et la transmission d’une information neutre et vérifiée.

Voici en vidéo, un aperçu de leurs productions :

Rencontres avec des personnalités engagées

Les élèves de 2nde du Lycée Amélie Zurcher de Wittelsheim ont suivi le quotidien d’hommes et de femmes engagés dans leurs métiers ou dans leurs activités associatives.

La section SEGPA : un parcours professionnalisant dès le collège

La classe de 3ème section SEGPA du collège Torenberg a souhaité à travers son reportage rendre compte de la richesse de cette section professionnalisante souvent méconnue. Une réalité bien loin des clichés dévalorisants notamment véhiculés dernièrement par le film « Les Segpa » produit par Cyril Hanouna.

Mode, art et engagement : quand les lycéens s’intéressent à la société qui les entoure

De l’engagement à l’art en passant par le divertissement, les élèves de la classe de 2nde du lycée Le Corbusier d’Illkirch ont proposé quatre reportages sur des sujets qui les interpellent et les concernent : les jeunes investis dans le féminisme, le rapport des lycéens au style vestimentaire, la tendance du Retrogaming et le Street art.

Mieux comprendre le droit en France

Les 29 élèves de la classe de 4ème du collège Jean Sturm de Strasbourg ont axé leurs reportages sur la conquête et l’exercice des droits en France.

Vivre à Strasbourg lorsque l’on est originaire d’un autre pays

Les élèves de 5ème du collège de la Souffel de Pfulgriesheim ont voulu dépeindre « Strasbourg vue par des étrangers » en suivant le parcours de trois personnes d’origine étrangère vivant désormais dans la capitale alsacienne. De Kiev à Séoul en passant par la Bulgarie, tous racontent leurs impressions de la ville, des premiers jours jusqu’au tissage de liens forts avec ses habitants.

Colmar terre d’accueil

Les élèves de 4ème du collège Pfeffel de Colmar ont proposé trois reportages autour de l’accueil des personnes d’origine étrangère à Colmar.

Les Défricheurs, une radio associative à Strasbourg

La classe de 4ème du collège Stockfeld de Strasbourg est partie à la rencontre des Défricheurs, une radio associative locale de quartier.

Pandémie et anxiété

La classe de 4ème du collège Félix Eboué de Fessenheim s’est interrogée sur l’anxiété générée par la pandémie et le rôle des médias (notamment sociaux) dans la propagation de la peur et des fausses informations.

Des reportages ayant permis aux jeunes de mieux comprendre le fonctionnement des médias et de prendre du recul par rapport aux informations auxquelles ils sont confrontés au quotidien sur leurs smartphones.

Face à la désinformation existe une arme efficace dont chacun dispose : son cerveau.

conclut Aymeric Robert, délégué antennes et contenus en charge du numérique à France 3 Alsace.