• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Bouger, c'est un droit !

Un simple abonnement de bus peut représenter une charge lourde pour les plus pauvres. / © Eric Bertrand, France 3 Lorraine.
Un simple abonnement de bus peut représenter une charge lourde pour les plus pauvres. / © Eric Bertrand, France 3 Lorraine.

Le rapport du Secours Catholique, publié le 5 novembre 2015, met l'accent cette année sur le problème de la mobilité chez les plus démunis. La difficulté d'accès aux transports (publics ou particuliers) aggrave en effet les problèmes d'accès à l'emploi... et tout simplement la vie quotidienne.

Par Benoît de Butler

En Lorraine, le Secours Catholique accompagne plus de 16000 foyers. Beaucoup vivent dans la grande pauvreté (moins de 1000 euros par mois). Chercher un travail, accompagner les enfants à l'école, ou juste faire ses courses peut être un véritable casse-tête sans moyens de transports. L'organisation caritative préconise une véritable politique de transports en communs abordables pour tous. Et des solutions participatives comme le covoiturage, même en ville, ou le micro-crédit pour l'acquisition d'un véhicule.


Le reportage de Dominique Duforest et Eric Bertrand

Avec Stéphane Terreaux
Délégué permanent  Secours catholique 54
Le droit à la mobilité
Les propositions du Secours catholique - France 3 Lorraine - Dominique Duforest

so

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus