• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Canicule et animaux : proposer des glaçons, les garder à l'ombre ou à la maison, voici comment les rafraîchir

© Parc Sainte Croix
© Parc Sainte Croix

Comme les humains, les animaux souffrent de la canicule en cet été 2019. Expliqués par des spécialistes, soigneur en parc animalier ou en zoo, gardien de refuge à la SPA ou encore agriculteur, voici les risques auxquels sont exposés les animaux et les conseils et bonnes pratiques à adopter.

Par Alix Champlon

Alors que le ministère de la Santé et les communes rappellent les mesures de sécurité en ces période de fortes chaleurs qui se succèdent cet été 2019 et que les services publics s'affairent dans les hôpitaux et les maisons de retraites pour protéger les plus fragiles, éleveurs et amis des bêtes s'alarment: faut-il prendre les même précautions avec les animaux?

Qu'ils soient dans les prés, les hangars, en cage ou en appartement, les animaux ont les même besoins que les humains en cette période de canicule. Le responsable élevage de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) des Vosges, un responsable animalier du zoo d'Amnéville (Moselle), le directeur de communication du Parc animalier de Sainte-Croix et un responsable de la SPA de Velaine-en-Haye (Meurthe-et-Moselle) vous livrent leurs conseils.


Unique recette: eau, air, ombre

Pour les animaux, les premières mesures sont basiques, mais essentielles:

Il suffit de lire les consignes du ministère de la Santé, et les appliquer aux animaux.
- Jean-Paul Fontaine, responsable élevage de la FDSEA 88

En période de grosse chaleur, vérifier l'hydratation des animaux est en effet le premier réflexe. Pour Jean-Paul Fontaine, éleveur de bovins dans les Vosges, cela commence par vérifier les ressources en eau: "cette année, les nappes phréatiques étaient déjà basses, et plusieurs puits artificiels sont à sec ou bientôt vides. Il faut aller vérifier leur niveau".
Les vaches highland, avec leur corpulence imposante et leur poils long, souffrent particulièrement de la canicule. / © Alix Champlon
Les vaches highland, avec leur corpulence imposante et leur poils long, souffrent particulièrement de la canicule. / © Alix Champlon

L'ombre pour sa fraîcheur est recommandée dans tous les secteurs. Les maîtres doivent sortir leur chien moins longtemps et surtout  marcher à l'ombre. Au zoo d'Amnéville, les animaux ont la possibilité de rester à l'intérieur, où ils sont plus au frais. Si les vaches laitières bénéficient souvent de hangars ventilées, les vaches à viandes en revanche, doivent trouver l'ombre dans les prés... Au parc animalier de Sainte Croix, cette ombre n'est pas difficile à trouver: les cent-vingt hectares de nature, entre forêt et étangs, prodiguent un peu d'eau fraîche et de verdure à tous les pensionnaires. 


Des risques particuliers

Ces premiers gestes sont simples, mais essentiels pour le bien-être et la santé des animaux. En effet, même si "la journée, les animaux s'adaptent, ils seront moins actifs et iront boire plus d'eau"

Les équipes animalières sont plus mobilisées et plus vigilantes à leur apport en eau et nourriture. 
- Clément Leroux, directeur de communication du Parc Sainte-Croix

Certains animaux souffrent en effet différemment de la chaleur. Au refuge SPA de Velaine-en-Haye, le soigneur alerte sur les brûlures de coussinets que les chiens peuvent subir après avoir marché sur des sols très chauds (type goudron). Les chiens les plus vieux, au poil long et sombre, sont également les plus vulnérables. Pour éviter les risque de syncope et de déshydratation, le refuge réduits le nombre de promenades et rafraîchit les box des chiens en les arrosant. 

Pour les élevages bovins, la chaleur est également un défi: "un bovin, c'est les poumons d'un homme, mais pour dix fois plus de corpulence. Vous imaginez la ventilation!". Face à cette difficulté, Jean-Paul Fontaine est particulièrement attentifs aux vaches qui connaissent des difficultés respiratoires, parce qu'elles ont été atteintes de pneumonie cet hiver, ou bien parce qu'elles ont connu des malformations cardiaques. 
Cette année heureusement, " la canicule ne dure qu'une semaine, il ne reste qu'à attendre qu'elle passe".  Mais Jean-Paul Fontaine se dit tout de même attentif à l'évolution climatique. 

Une canicule, pour les exploitations laitières c’est une perte de production de 15 à 20% par jour.
- Jean-Paul Fontaine, responsable élevage de la FDSE


Des sorbets pour les ours

Au zoo d'Amnéville et au parc de Sainte-Croix, les animaux supportent la température grâce à des enrichissements glacés, composés de sirops ou d'aliments proposés aux animaux sous forme de glaçons. Plus qu'un sorbet au poisson, cela permet aux ours ou encore aux lémuriens du parc "de développer leurs sens", en manipulant le glaçon. 

Des glaçons enrichissants pour les animaux du parc Sainte-Croix


Les garder à l'intérieur au frais, vérifier leur hydratation, leur proposer des douceurs glacées: voilà de quoi soulager vos animaux en attendant que la canicule passe!
 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus