METEO. Des arbres bourgeonnent déjà, ce mois d'octobre est le plus doux observé par Météo-France

Publié le
Écrit par Vincent Ballester .

Les températures clémentes de cette seconde moitié du mois d'octobre intriguent les météorologistes. Il a rarement fait aussi doux en Champagne-Ardenne depuis le début des relevés.

Il est peut-être agréable de sortir en T-shirt alors que le mois de novembre pointe le bout de son nez. Mais du point de vue des météorologistes, il y a de quoi se questionner. Voire s'inquiéter. : les arbres, qui ont perdu leurs feuilles, bourgeonnent comme si on était au printemps. Une nouvelle conséquence du réchauffement climatique, de plus en plus prégnant.



Depuis le vendredi 14 octobre 2022, il fait exceptionnellement doux (voire chaud) sur une grande partie de la France. Le thermomètre a même affiché 30 degrés du côté de Bordeaux (Gironde). 



Sans aller jusque-là, les températures sont particulièrement élevées (pour la saison) au niveau de la Champagne-Ardenne. Et ce sera encore le cas durant le week-end qui arrive, si l'on en croit Ventusky (21-22 degrés dans la région sauf 18 dans les Ardennes). Olivier Guénard, prévisionniste chez Météo-France a répondu aux questions de Layla Landry, journaliste à France 3 Champagne-Ardenne. 



Parmi les cinq mois d'octobre les plus chauds

"C'est un épisode de chaleur tardive. Certains jours, la température moyenne a largement dépassé sa valeur habituelle, notamment le [lundi] 17 octobre où l'écart à la normale quotidienne atteint sept degrés." Un chiffre conséquent, très au-dessus des valeurs usuelles d'un mois d'octobre. Qu'on doit à "un flux de sud-ouest, pris entre des conditions dépressionnaires entre le nord des îles Britanniques et le Groënland, et des conditions anticycloniques qui s'étirent entre le nord de l'Afrique et l'est de l'Europe".





"À l'échelle de la région, et pour la période en cours, le mois d'octobre n'étant pas terminé, la température moyenne est de 14,5 degrés, soit 2,7 degrés de plus que la normale. Le mois d'octobre actuel est le mois d'octobre le plus chaud jamais observé dans la région Champagne-Ardenne depuis 1949. Il est devant [ceux de] 2001, 2005, 2006, et 1995. Ce sont les cinq seules périodes, depuis 1949, où le mois d'octobre a dépassé 14 degrés de température moyenne."



Les valeurs minimales et maximales de saison fournissent une information d'égale importance. "Les températures minimales - celles du matin - sont en moyenne de 9,8 degrés, soit 2,3 degrés de plus que d'ordinaire. Les températures maximales - celles de l'après-midi - sont en moyenne de 19,2 degrés, soit trois degrés de plus que d'ordinaire."







Un record de 1985 pas (encore) battu

"Depuis 1949, la température la plus élevée jamais observée pour un mois d'octobre en Champagne-Ardenne est celle du 1er octobre 1985 à Ervy-le-Châtel, dans le département de l'Aube. On a relevé ce jour-là un maximum de 31 degrés."



À noter que "le 4 octobre 1921, il a été relevé un maximum de 32,9 degrés à Châlons-en-Champagne". Toutefois, il convient de préciser que ce relevé a été fait "dans des conditions de mesure sensiblement différentes des conditions de mesure actuelles". Comprendre qu'il ne s'agit pas d'un record homologué, si l'on peut dire.





Ainsi, "cette année, la température maximale relevée pour un mois d'octobre est celle du 5 octobre à Mussy-Sur-Seine, [toujours] dans le département de l'Aube. On a relevé 25,9 degrés ce jour-là." Le record est donc proche, mais pas égalé. Pour le moment en tout cas.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité