METEO. Sirocco et sable du Sahara : le ciel (et vos voitures) à nouveau en jaune cette semaine dans l'est de la France

Publié le Mis à jour le

Comme un air de déjà vu dans l'est de la France. Le sirocco venu du Sahara va colorer de jaune les cieux à partir du mardi 12 avril. Et incruster de sable du désert les voitures quand il va pleuvoir.

Et rebelote. Le ciel de l'est va à nouveau se teinter de jaune, comme à la mi-mars. En cause : le sable du Sahara, encore lui.

Le ciel prendra une teinte jaune caractéristique à partir du mardi 12 avril 2022. Et du sable du désert pourra se déposer sur les véhicules à l'occasion des précipitations du lendemain, mercredi 13.

Les prémices de cet épisode vont essentiellement concerner l'ouest du Grand Est. Avant que le phénomène météorologique ne se décale, et s'éloigne (voir la carte ci-dessous pour localiser les départements les plus à l'ouest).


France 3 Champagne-Ardenne a joint David Minguet, prévisionniste chez Météo-France basé à Reims (Marne). L'expert a fourni quelques explications sur ce phénomène auquel il va falloir s'habituer. "Il y a une dépression au large de l'Atlantique. Elle induit des vents de secteur sud, qui ramènent des poussières désertiques depuis le nord du Maghreb."

"Cet épisode sera moins intense que le précédent. Ce lundi 11 avril, il y a déjà quelques poussières désertiques, en concentration assez faible, qui arrivent des Pyrénées, dans le sud-est. Les concentrations vont se renforcer le mardi, et le nuage s'étalera sur toute la France, particulièrement avec une bande qui s'étale du nord au sud. Nous serons en bordure." (voir une illustration dans le tweet ci-dessous)


"Mercredi, le nuage aura tendance à se décaler un peu plus vers l'est, et venir vers notre région. Ce sera donc plutôt mercredi pour nous. Et jeudi, le nuage commencera à s'évacuer par l'axe sud-est, avec un changement de situation météorologique via une dorsale qui se mettra en place sur la façade Atlantique."

Retour de températures plus clémentes

"Cette poussière se trouvera dans des nuages élevés, surtout des nuages d'altitude ce lundi, un peu plus épais mardi. Mercredi, quand ça arrivera vers nous, la situation sera un peu plus instable et il pourrait y avoir quelques petites ondées, plutôt sur l'ouest de la Champagne-Ardenne. Mais d'ici-là, les poussières seront surtout concentrées dans les nuages car il n'y aura pas de précipitations."

Qui dit désert, dit températures (un peu) moins glaciales. "Ça va commencer dès ce lundi. On a 17°C à Charleville, 18°C à Reims, 19°C à Troyes... Alors qu'on ne dépassait pas les 10 à 13 la veille. On sent déjà ce flux de sud. À partir de mardi, ça va encore monter un peu, en étant plus proche des 20 à 22. Mercredi également." Du sable et des températures plus clémentes, cela donnerait presque envie de sortir (déjà) sa serviette de plage...