• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Eckwersheim - La ferme Au jardin des 4 saisons ravagée par le feu : “C'est un désastre”

L'exploitation Au jardin des 4 saisons a perdu plus de 90% de son matériel. / © Image aérienne V.Rui-Gateau et C. Munsch / France 3 Alsace
L'exploitation Au jardin des 4 saisons a perdu plus de 90% de son matériel. / © Image aérienne V.Rui-Gateau et C. Munsch / France 3 Alsace

Les pompiers sont encore à pied d'oeuvre ce lundi 1e juillet pour les dernières opérations de refroidissement. Le hangar de stockage de la ferme Au jardin des 4 saisons à Eckwersheim, s'est effondré après le violent incendie. Une catastrophe pour les responsables de l'exploitation. 

Par A.B.

"Ce sont vingt-cinq ans de travail acharné qui sont partis en fumée", le fils du propriétaire de la ferme Au jardin des 4 saisons à Eckwersheim, Raphaël Ebersold est encore sous le choc. L'exploitation a été détruite par l'important incendie qui s'est déclaré dimanche 30 juin. Le hangar de stockage a fini par s'effondrer. Le magasin de vente attenant et les bureaux ne sont plus que poussières. Remettant en question l'activité toute entière. 
 

Il n' y a heureusement aucune victime à déplorer. Mais les dégâts sont considérables. La ferme Au jardin des 4 saisons à Eckwersheim a perdu dans l'incendie 90% de son matériel agricole. Dans le hangar qui a pris feu, il y avait des tracteurs, une moissonneuse-batteuse, des frigos, les bureaux avec tout l'administratif. "Tout est détruit, on n'a rien pu récupérer. Il y avait aussi du matériel ancien, que mon père gardait en souvenir des fourches centenaires. C'est un trésor inestimable qui s'est envolé", explique Raphaël Ebersold.
 

 

La priorité, les employés

L'exploitation agricole de la famille Ebersold est productrice, depuis plusieurs générations de fruits et légumes. La ferme proposait un magasin de vente, de la cueillette en libre service et un gîte à Eckwersheim. Une exploitation à terre ce lundi 1e juillet. Du moins pour le moment. La priorité le lendemain du drame? "Nos quatre salariés qui habitaient au-dessus du hangar. Ils n'ont plus rien. Plus de papiers, ni d'affaires personnelles. Hier soir, ils sont sortis de chez eux pour évacuer les lieux. Ils n'ont rien pu prendre." explique Raphaël Ebersold. Des salariés qui travaillent sur l'exploitation depuis plusieurs années, et que la famille Ebersold se refusent à laisser sur le carreau. 

Sur les réseaux sociaux, les soutiens affluent justement. Une cagnotte sur la plateforme Leetchi a d'ores et déjà récolté plus de 12.000 euros en quelques jours seulement. "La cagnotte nous permettra de payer les salaires de nos employés en temps et en heure.", conclut Raphaël Ebersold
 
 

Un triste décor pour Eckwersheim

"C'est une terrible perte pour le village", le maire d'Eckwersheim, Michel Leopold, joint par téléphone, accuse le coup aussi ce lundi matin. Une dizaine de personnes travaillaient à la ferme, et les habitants de la commune s'y ravitaillaient régulièrement. "Il faudra beaucoup de temps pour remettre le site en état. Et la famille Ebersold, propriétaire de la ferme, aura besoin de beaucoup de soutien".
 

Ce lundi matin, 15 heures après le début de l'incendie. Les pompiers étaient toujours sur site pour les ultimes opérations de refroidissement. L'origine du drame reste encore inconnue. Une enquête est ouverte.
 

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus