grand est
Choisir une région

Ensemble c’est mieux - Alsace

Du lundi au vendredi à 10h45
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux - Alsace

Comment faire du vélo en toute sécurité en hiver ?

© FUBicy
© FUBicy

Peut on continuer à faire du vélo en hiver, quelles sont les précautions à prendre ? Avec Fabien Masson, directeur du CADR 67 nous passerons en revue les gestes à envisager avant le grand froid
 

Par Monique Seemann


Il fait gris, , le brouillard a du mal a se lever, vous partez ou rentrer de nuit. La Prévention Routière s’inquiète de l’imprudence des cyclistes. Les trois quarts de ceux qui roulent en ville la nuit ont un éclairage défectueux, voire même inexistant.


Le CADR 67, le Comité d’Action Deux Roues rappelle ses conseils pour s’équiper et équiper son vélo pour être vu et bien vu des automobilistes, car l’automne et l’hiver sont des périodes particulièrement accidentogènes pour les cyclistes.



Conseils de la prévention routière

"Côté vélo

Le code de la route prévoit un certain nombre d’équipements obligatoires :

Deux freins (avant et arrière)
Des dispositifs réfléchissants (catadioptres) de couleur blanche à l’avant, rouge à l’arrière et orange sur les cotés. Les pédales doivent également comporter des catadioptres sauf si elles sont rétractables.
La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est réduite : un feu de position avant, jaune ou blanc, et un feu arrière rouge
Avertisseur sonore (timbre ou grelot) : il doit pouvoir être entendu à 50 mètres au moins.
En tant qu’association de prévention routière, nous vous recommandons en plus l’usage d’un écarteur de danger : on constate qu’en général, les automobilistes laissent plus d’espace quand ils doublent un vélo muni d’un écarteur.
Un rétroviseur peut vous être utile, mais il ne doit pas vous dispenser de tourner la tête pour jeter un coup d’œil vers l’arrière avant toute manœuvre.

Et n’oubliez pas de contrôler régulièrement vos freins, de vérifier l’état de vos pneus (sont-ils usés ? dégonflés ?) et de maintenir propre votre éclairage.

Une selle confortable et adaptée à votre morphologie, une béquille (pratique à l’arrêt), un garde-boue et un protège-chaîne amélioreront par ailleurs votre confort.

Côté cycliste

A vélo, dépourvu de carrosserie, silencieux et parfois peu visibles, vous êtes vulnérables ! Quelques précautions s’imposent :

Portez un casque homologué, adapté à votre taille et correctement attaché ! La tête est l’une des parties du corps la plus fragile… et la plus souvent touchée lors d’une chute ou d’un accident. Par ailleurs, mettre un casque lorsqu’on est un adulte sert aussi à montrer l’exemple aux enfants pour qui le casque est réellement indispensable
Choisissez de préférence des vêtements de couleurs claires et portez un baudrier ou un gilet rétroréfléchissant,  afin de vous rendre plus facilement repérables par les autres usagers. Le gilet  est obligatoire pour les cyclistes et leurs passagers circulant de nuit hors agglomération, ou le jour en cas de mauvaise visibilité.
Evitez les vêtements amples qui peuvent se prendre dans les rayons des roues du vélo (ou utilisez des pinces à vélo).
Des vêtements couvrant bras et jambes, ainsi que des gants, vous protègeront des brûlures en cas de chute." Conseils La Prévention routière"

Et pour en savoir plus

http://cadr67.fr/page-36.html

http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-conseils/Toutes-les-fiches-con...(article_id)/2195/(position)/1