Bulle d'Air

Voir ou revoir la Champagne-Ardenne vue du ciel.
Logo de l'émission Bulle d'Air

La Brie et Sézanne

De la Brie boisée à la Brie champenoise, en passant par la Brie centrale et la Brie des étangs, il existe une douzaine de Brie, qui se partagent entre le blé, la vigne, les sources, les champs de batailles et les châteaux.

Par Nathalie Zanzola

C’est dans la Brie des étangs que le château de Montmort que Victor Hugo voyait comme un «ravissant tohu-bohu de tourelles, de girouettes, de pignons, de lucarnes et de cheminées», élève sur trois niveaux sa puissante architecture de brique.

Le château d’Étoges, avec ses tours d’angle surmontées d’un dôme, est d’un modèle qui fait rêver. Il s’inspire, côté cour intérieure, du style de la place royale, aujourd’hui place des Vosges, à Paris, et combine la chaleur de la brique et l’élégance de la pierre blanche.

Voici presque un siècle, cette campagne bucolique et cultivée fut le théâtre de la première bataille de la Marne, dès septembre 1914. A Montdement, un monolithe de trente-cinq mètres et demi de hauteur rappelle le sacrifice victorieux de plusieurs milliers d’hommes.

Au delà des vignes qui font chanter les coteaux, la petite ville de Sézanne dont l’église Saint Denis, à partir du seizième siècle, accueillit entre ses contreforts, des boutiques d’artisans. Qu’il fallut se résoudre à supprimer au vingtième siècle car, pour gagner de la place, les occupants creusaient dans les murs de l’église.

Bulle d'Air - La Brie et Sézanne