• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Dimanche en politique

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique

Renard : un débat qui fait rage en Lorraine !

Classé comme nuisible, le renard roux est l'animal le plus chassé en France. Au Luxembourg, en revanche il est protégé. Utile aux agriculteurs puisqu'il chasse les campagnols de manière écologique, il peut néanmoins être vecteur de maladie comme l'ecchinococcose. Faut-il continuer à le tuer ?

Par Sophie Gueffier

Dans les quatre départements lorrains, le renard roux est classé comme animal nuisible, comme dans presque tous les départements français. Il est piégé et chassé. A la demande des chasseurs, les tirs de nuit sont même autorisés dans certains départements comme en Meurthe-et-Moselle et en Moselle.

Cette chasse permet, selon les chasseurs, un meilleure régulation des populations de petits gibiers. 
Ainsi en Moselle, 15 000 renards ont été abattus l'an dernier. (entre 600 000 et un million chaque année en France)

© MaxPPP - Simon Luc
© MaxPPP - Simon Luc


D'un point de vue sanitaire, certains mettent en avant le fait que le renard peut être porteur de l'échinococcose alvéolaire, maladie très grave qui touche actuellement  600 personnes en France.
En France la maladie progresse avec chaque année une trentaine de cas supplémentaires .

Les défenseurs du renard, quant à eux, rappellent que l'animal est un allié précieux pour les agriculteurs. C'est un prédateur du campagnol, et il peut en dévorer 5 à 6000 par an ! Il évite ainsi le recours aux traitements chimiques pour préserver les cultures des dégâts causés par les campagnols. 

Leur point de vue est détaillé dans la vidéo ci-dessous : 



Il s'agit là de points de vue difficilement réconciliables.
 

Alors le renard : nuisible ou utile ?


Au Luxembourg, le renard est protégé. Selon la ministre de l'Environement du Grand Duché, "les renards n'ont pas commencé à proliférer dans les villes depuis que leur chasse a été abolie depuis trois ans." Le pays n'a relévé depuis ni surpopulation, ni dégâts supplémentaires, ni problème sanitaire.
Faut-il se baser sur leur expérience ? 

Pour en débattre, Francine Dubail reçoit sur le plateau de Dimanche en Politique dès 11h25 :


 

A lire aussi

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy