grand est
Choisir une région

Dimanche en politique

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique

SOS maisons de retraites

© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne
© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne

D'ici 2050, le nombre de personnes âgées devrait quadrupler. De quoi inquiéter les personnels soignants qui sont déjà en sous-effectifs. Un rapport parlementaire fait l'état des lieux de la situation et apporte des propositions de solutions. 

Par Sophie Gueffier

Avant tout la dignité de la personne

Les témoignages ne manquent pas.
Ici, dans telle maison de retraite, les résidents ne prennent plus de bain, car les soignants n'ont pas le temps à leur accorder.
Alors leur brosser les dents ! C'est une à deux fois par semaine.
Là, le chef de cuisine abaisse encore les coûts de revient de ses repas et sait qu'il perd en qualité.
Et là, encore, on couche les résidents d'un EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes) à 17h00 parce qu'il manque du personnel. 
Mais il faut satisfaire les actionnaires. 

Le malaise du personnel en sous-effectif est tel qu'on peut arriver parfois à des situations de maltraitance
Ce sont les soignants eux-mêmes qui témoignent des conditions dans lesquelles ils accompagnent le quotidien des malades. 


Il est urgent d'agir

Une mission "Flash" a été lancée  début septembre pour faire un état des lieux de la situation des EHPAD. Le rapport de cette mission a été rendu public le 13 septembre dernier. 

Caroline Fiat, députée La France Insoumise de la 6e Circonscription de Meurthe-et-Moselle, et co-rapporteure de cette mission vient nous expliquer sur le plateau de Dimanche en Politique le contenu de ce rapport. 
Elle répondra aux questions de de Francine Dubail (France 3 Lorraine) et de Lukas Hochscheidt, étudiant allemand sur le campus franco-allemande de  Sciences Po Paris à Nancy.