Un été dans le Grand Est

"Un été dans le Grand Est" est une série d'été réalisée par les rédactions de France 3 Alsace, France 3 Champagne-Ardenne et France 3 Lorraine !
Logo de l'émission Un été dans le Grand Est

A la frontière avec la Belgique, la Meuse révèle sa puissance

© Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne
© Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne

Pour ce dernier épisode consacré à la Meuse, la voici sous sa facette la plus houleuse. A la frontière ardennaise, le fleuve déploie tout son caractère.

Par F.M, C.L et R.D.

Huit et neuf millions de mètres cubes d'eau. C'est ce qu'on peut trouver dans les bassins de Whitaker et celui des Marquisades à Revin dans les Ardennes. Artificiels, ils sont destinés à fabriquer de l'électricité, grâce à un mécanisme un peu particulier.

Une puissance maximale de 800 MW


L'ouvrage vient de fêter ses 41 ans. Grâce à un système de déversement et de pompage, l'eau du bassin supérieur, dans sa chute, produit de l'énergie transformée en électricité. Une fois en bas, elle est pompée pour revenir à son point de départ et recommencer le processus.

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Cela fait la fierté de l'entreprise et de la région. Puisque cela nous permet d'avoir 800 mégawatts, de puissance installée à disposition des foyers avec de l'énergie 100% renouvelable

explique Olivier Widalinc, directeur du groupe d'exploitation hydraulique de Revin

Il suffit de deux minutes à l'usine hydroélectrique pour atteindre une puissance de 800MW, soit un tiers de la puissance totale de la centrale nucléaire de Chooz, qui nécessite plusieurs heures pour monter en puissance, estime EDF.

Au total, 35 personnes travaillent sur le site pour produire assez d'énergie pour alimenter une ville de la taille de Reims.

La Meuse, puissance d'attraction

De sa source jusqu'au bout des Ardennes, la Meuse est aussi une attraction touristique, qui permet de faire vivre les commerçants.

Dans un village au bord du fleuve, les habitants concèdent que sans la Meuse, la vie serait différente : "La Meuse fait partie de nos Ardennes, souligne le villageois, lunettes de soleil sur le nez. Nos vallées, les méandres de la Meuse… Tout cela apporte un attrait touristique. Beaucoup de gens viennent ici et découvrent, étonnés, le paysage."

Ce restaurateur profite lui aussi de l'attrait des badauds pour le fleuve. Il a installé une petite terrasse avec un panorama incroyable sur le fleuve.

"Nous avons vu notre chiffre d'affaire doubler. C'est principalement dû au passage et aux beaux jours. Les clients profitent du bord de Meuse. C'est sûr que l'installation de cette terrasse nous a rapporté un peu de chiffre d'affaire en plus."

Retrouvez notre reportage

La Meuse, fleuve de caractère

 

A lire aussi