• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Gsuntheim

Le dimanche à 10h20
Logo de l'émission Gsuntheim

Michel Deutsch, les années théâtre et des souvenirs épars.

© FTV/JMD
© FTV/JMD

Découvrir mai 68 en Alsace sous un autre prime, n'hésitez pas à lire le dernier ouvrage, "Michel Deutsch. Souvenirs épars / Philippe Lacoue-Labarthe, les années théâtre" qui évoque l'histoire de la période des années 70, sous l'influence des philosophes, issue de l'esprit de Brecht !

Par Jean-Marc Dosch

Né à Strasbourg, dramaturge,  écrivain, metteur en scène, scénariste, poète, traducteur, c'est tout le parcours de Michel Deutsch, homme lettré.  De 1974 à 1983, il a fait partie de l’équipe artistique du Théâtre national de Strasbourg,dirigée par Jean-Pierre Vincent. Avant cette période, Michel Deutsch est parti en Allemagne, "pour voir ce qu'il se passe", et pratiquer des études à Heidelberg. La rébélion des étudiants avait déjà pris forme là-bas, sous des angles que nous ne connaissons peux.
L'époque de Jean-Pierre Vincent, c'est une pratique d'une autre pensée théâtrale ! L'auteur dramatique ne doit pas être seul avec lui-même. Le Berliner Ensemble, (théâtre créer par Bertolt Brecht en 1949) évoque la complicité entre l'auteur et le metteur en scène, mais également entre les comédiens, le danseur, le chorégraphe, le scénographe, ou le décorateur. Ce mouvement fut considérer comme "ensemble". Autre repair de l'époque : l'acteur ne doit pas surjouer  à l'acteur. Pas d'artifice !

Avec notre invité,Michel Deutsch



Les petites histoires de Blanche et Schwartz, Marie-Ange et Marcel


Une émission présentée par Christian Hahn
  • Dimanche 27 mai 2018, à 10h20
  • Replay sur notre page d'émission
 

SNCF/privé David Valence