Gsuntheim

Le dimanche à 10h20
Logo de l'émission Gsuntheim

Pascale Erhart, une linguiste avisée du dialecte alsacien et mosellan.

© FTV/Jean Marc Dosch
© FTV/Jean Marc Dosch

C'est parce que notre dialecte est sérieux, que Pascale Erhart s'est intéressée à la dialectologie alsacienne, à la sociolinguistique, aux contacts des langues et aux politiques linguistiques. A découvrir sans complexe !

Par Jean-Marc Dosch


Pascale Erhart se dit "enfant de la télé". Elle a choisi pour sa thèse de doctorat en dialectologie alsacienne, de se pencher sur "les dialectes dans les médias : quelle image l'Alsace véhiculent-ils dans les émissions de la télévision régionales ?".

Elle est aujourd'hui maître de conférence à l'Université de Strasbourg, et directrice du département de dialectologie alsacienne et mosellane.

"J'ai voulu savoir ce qu'apporte l'alsacien à ces émissions ? Pourquoi les gens adorent les suivre ?"
Les émissions sont ancrées dans la localité. Les gens se sentent chez eux. Il y a une ambiance "d'entre soi". Et bien sûr l'humour.

200 à 250 étudiants fréquentent le département de dialectologie alsacienne. Il étudient pas forcément le dialecte alsacien, mais la sociolinguistique, le contact des langues, le plurilinguisme. Parmi eux, certains parlent un peu l'alsacien. Il y en aussi ceux qui suivent les cours d'initiation.

"En Alsace, on vit à une époque ou il y a encore des locuteurs. Tout dépend de ce que les gens veulent faire de leur langue ! S'ils souhaitent continuer à parler l'alsacien, personne ne les en empêche !"
 

Avec notre invitée, Pascale Erhart

 

Les petites histoires de Blanche et Schwartz, Marie-Ange et Marcel


Une émission présentée par Christian Hahn
  • Diffusion: dimanche 23 septembre 2018, à 10h20
  • Replay sur notre page d'émission.