• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Gsuntheim

Le dimanche à 10h20
Logo de l'émission Gsuntheim

Raymond Woessner, ancien professeur de la Sorbonne, analyse l'Alsace et le bassin rhénan, sous le spectre de géographe !

© FTV/ Jean Marc Dosch
© FTV/ Jean Marc Dosch

Ancien professeur géographe à la Sorbonne de Paris, Raymond Woessnerr, d'origine mulhousienne, analyse l'Alsace et le Rhin supérieur. Chose peut courante ! "Atlas de l'Alsace, enjeux et émergences" est son ouvrage édité chez "Alande Eds".

Par Jean-Marc Dosch

Pour comprendre l'Alsace actuelle, on doit de lire "l'Atlas de l'Alsace, enjeux et émergences", édition Atlande Eds.

Le projet de la collectivité européenne apporte des questionnements. 
En premier,les transports et les échanges sont fondamentaux à des métropoles qui s'agrandissent de plus en plus. Se déplacer vers de nombreuses destinations mondiales, transporter et stocker pour le reste du monde, sinon une métropole n'existe pas vraiement. L'exemple typique, l'aéroport d'Entzheim avec 1 millon de voyageurs, Bâle Mulhouse-Fribourg, avec 8 millons, et l'aéroport de Baden Airport près de Karlsruhe accueille 1,4 millons de voyageurs.

Autre paramètre important, le bilinguisme dans le bassin du Rhin Supérieur. L'alsacien se perd de plus en plus dans les familles. Il restre très vivant en Alsace du nord, et dans le Sundgau, en moindre mesure. Si on maîtrise l'alsacien, il est plus facile d'apprendre l'allemand, que ce soit à l'orale ou à l'écrit. Exemple : à Bâle, la main d'oeuvre vient majoritairement de Lörrach, donc des allemands du Bade Wurtemberg, mais aussi d'Allemagne du Nord ou de l'Est.

Troisième aspect : la mutation des bassins industriels. Dans la Ruhr, à Wuppertal, les descendants des grandes familles allemandes, sont restées sur leurs lieux de production, et se sont reconvertis selon les besoins des nouvelles techniques et technologies, comme par exemple Krupp ou Tyssen.
A Mulhouse, ce ne fut pas le cas. Les grandes familles sont partis ailleurs dans le monde. Par exemple DMC ne produit plus que du fil de broderie mondialement connu, et n'emploie plus que 100 employés. 
Par exemple le 1er projet Tram Train Thann-Mulhouse est un échec. Le besoin c'était la rapidité, et ce moyen de transport est très lent à cause de moyens financiers d'investissement insuffisant. / © FTV/JMD
Par exemple le 1er projet Tram Train Thann-Mulhouse est un échec. Le besoin c'était la rapidité, et ce moyen de transport est très lent à cause de moyens financiers d'investissement insuffisant. / © FTV/JMD
Un chiffre impressionnant : 500 000 sangliers actuellement, 50 000, il y a 40 ans ! / © FTV/JMD
Un chiffre impressionnant : 500 000 sangliers actuellement, 50 000, il y a 40 ans ! / © FTV/JMD
Le futur proche de l'Alsace devrait s'incrire dans une région plus grande, autour de cette idée "Life Walley" vision qui englobe toute l'économie et les industries des aspects de la vie. / © FTV/JMD
Le futur proche de l'Alsace devrait s'incrire dans une région plus grande, autour de cette idée "Life Walley" vision qui englobe toute l'économie et les industries des aspects de la vie. / © FTV/JMD

Une émission de Christian Hahn
  • Diffusion : dimanche 2 juin 2019, à 10h20
  • Replat sur notre page d'émission.

Tournesol géant