Gsuntheim

Le dimanche à 10h20
Logo de l'émission Gsuntheim

Robert Wurtz, 77 ans, ancien arbitre international de football, à toujours une pêche d'enfer !!!

© FTV/Jean Marc Dosch
© FTV/Jean Marc Dosch

Robert Wurtz, l'arbitre dénommé le danseur chorégraphe Nijinski, nous a tous bleufé pendant le tournage. Cet homme a encore une vitalité exemplaire. Un encouragement pour la jeunesse. Merci Robert, nous vous apprécions !

Par Jean-Marc Dosch

Un arbitre de football qui a parcouru le monde entier, cet alsacien de la Meinau, a été élu meilleur arbitre du football français en 1971, 1974, 1975, 1977, 1978. A son palmarès, deux finales de coupe de France, en 1973 et 1976.
Enfin la coupe du monde en 1978, en Argentine.

Une des particularités de Robert Wurtz, était de courir plus vite que les footballeurs. "Comme jeune arbitre, je me disais, si je me trouve toujours près du ballon, on ne peut pas me reprocher de ne rien voir !" Et dans son humour qui le caractérise si bien,  Robert Wurtz nous met l'eau à la bouche : "Il est plus facile de courir vite sans ballon, que lorsqu'on court derière le ballon !" Robert, tu nous étonneras toujours !
Robert Wurtz, natif de la Meinau, avait le droit d'aller au Racing, que lorsque les devoirs d'école étaient terminés. / © FTV/JMD
Robert Wurtz, natif de la Meinau, avait le droit d'aller au Racing, que lorsque les devoirs d'école étaient terminés. / © FTV/JMD
Je m’entraînais de façon intensive à 3 fois par semaine. 10 longueurs de stade tous les 30 minutes, pour garantir des sprints lors des arbitrages ! / © FTV/JMD
Je m’entraînais de façon intensive à 3 fois par semaine. 10 longueurs de stade tous les 30 minutes, pour garantir des sprints lors des arbitrages ! / © FTV/JMD
"Mon surnom de Nijinski m'a été donné au Brésil. 15 journalistes m'attendaient à la fin de ce match amical, Brésil-Roumanie (2-0). L'un de ces journalistes écrivit : "C'était Nijinski qui arbitrait à Sao Polo" / © FTV Jean Marc Dosch
"Mon surnom de Nijinski m'a été donné au Brésil. 15 journalistes m'attendaient à la fin de ce match amical, Brésil-Roumanie (2-0). L'un de ces journalistes écrivit : "C'était Nijinski qui arbitrait à Sao Polo" / © FTV Jean Marc Dosch

Une émission présentée par Christian Hahn
  • Diffusion : dimanche 19 mai 2019, à 10h20
  • Reaplay sur notre page d"émission.