• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

La Voix est libre

Le samedi à 11h30
Logo de l'émission La Voix est libre

Crise sociale ou crise politique ? La Voix Est Libre, samedi 23 avril à 11h25

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Avec la multiplication des affaires, les scandales des évasions fiscales, la difficulté des partis politiques à répondre aux mécontentements citoyens. Vivons-nous une crise sociale ou une fracture politique ?

Par Lionel Gonzalez

Revoir l'émission

Etudiants, chômeurs, salariés, de manifestations en Nuit Debout, la grogne s’étend en France pour protester contre la loi travail. Pourquoi les hommes et femmes politiques ne parviennent-ils plus à convaincre ? Quelles solutions ont-ils pour redevenir crédibles ? Peut-on réconcilier les citoyens et les dirigeants ?

Autant de questions qui seront évoquées en direct lors de l’émission La Voix Est Libresamedi 23 avril à 11h25 sur France 3 Champagne-Ardenne.
                                                                                                                                                              
On en débat avec
  • Simon Mouze, responsable UNEF Champagne-Ardenne, étudiant,
  • Joëlle Barat, Conseillère Régionale PS, conseillère municipale à Rethel, infirmière anesthésiste retraitée,
  • Charles De Courson, député UDI de la Marne, Président de l’UDI Marne, vice-président du conseil départemental de la Marne, maire de Vanault-les-Dames, haut, fonctionnaire,
  • Xavier Albertini, vice-président les Républicains du Conseil Régional du Grand Est, adjoint à la ville de Reims chargé de la sécurité, avocat en droit des affaires.

Voir ou revoir l'émission :

Partie 1 :

LVEL Partie 1 : Crise sociale ou crise politique ? (23/04/16)
Avec la multiplication des affaires, les scandales des évasions fiscales, la difficulté des partis politiques à répondre aux mécontentements citoyens. Vivons-nous une crise sociale ou une fracture politique ? - France 3 Champagne-Ardenne
















Partie 2 :


 

 

La réaction de Maître Weltzer