grand est
Choisir une région

Route d'Alsace

Pendant les vacances scolaires à 19h15
Logo de l'émission Route d'Alsace

L'hôpital des animaux à Hunawhir

Quand un particulier trouve un animal sauvage blessé dans le Haut-Rhin, il peut se rendre au centre de soins relais d'Hunawhir. Un lieu devenu indispensable à la protection et à la sauvegarde de la faune sauvage alsacienne.

Par PhD

Dans le Haut-Rhin à Unawhir, il y eu d'abord Naturoparc, le célèbre centre de réintroduction des cigognes. Ici pendant longtemps, des particuliers avaient pris l'habitude d'amener des animaux blessés ou abandonnés. Alors un centre de soins relais a été construit juste derrière Naturoparc pour soigner rapaces ou rongeurs dans de bonnes conditions.

Jérôme Renaud est un passionné de faune sauvage.  C'est le directeur de Naturoparc, à l'origine de la création de ce centre de soins. En cinq ans d'existence, trois mille cinq cents animaux sont passés dans ces locaux. Des oiseaux épuisés, des rongeurs blessés, déposés par des particuliers ou par la brigade verte. Le jour de notre visite, il y avait une buse et un épervier blessés. Trouvés la veille, ils attendaient que l'on s'occupe d'eux.
L'hôpital des animaux à Hunawhir
Quand un particulier trouve un animal sauvage blessé dans le Haut-Rhin, il peut se rendre au centre de soins relais d'Hunawhir. Un lieu devenu indispensable à la protection et à la sauvegarde de la faune sauvage alsacienne. - Stéphanie Mallauran et Vincent Lemiesle
Ce lieu particulier et unique dans le département est ouvert sept jours sur sept. Pour le mettre en place, Jérôme Renaud a fondé en 2011 l'association Sentinelle Nature Alsace forte aujourd'hui de cinq cents membres sympathisants. L''objectif de la structure est de sauvegarder la faune sauvage en vue de sa réintroduction. Comme ce hérisson que nous avons pu filmer, sur le point d'être relâché dans la nature. Avant le grand départ, Emeline lui a préparé un mélange de viande hâchée, de bananes, de céréales et d'insectes. Les omnivores adorent ça...

Joël Brunn, lui, est un passionné d'oiseaux. Il est venu installer des nichoirs, juste à côté du gîte à hérissons. Une action soutenue par la commune de Ribeauvillé, le syndicat viticole et la chambre d'agriculture. Tous se sont engagés dans la sauvegarde des espèces d'oiseaux en voie de disparition comme le rougequeue à front blanc. Une trentaine de nichoirs ont d'ores et déjà été commandés à Sentinelle Nature Alsace. Ils seront installés prochainement sur les terres de propriétaires agricoles. Et cela n'est qu'un début.