grand est
Choisir une région

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50 sur France 3 Alsace
Logo de l'émission Rund Um

Baiersbronn attire les Alsaciens

C'est une destination bien-être par excellence : Baiersbronn, dans le Bade-Wurtemberg. La commune attire de nombreux touristes alsaciens, amateurs de bonne chère, de wellness et de bon rapport qualité-prix. Certains hôtels-restaurants comptent toujours 20% de clientèle venue d'Alsace.

Par Carine Feix

Début janvier, les images ont ému jusqu'en Alsace : le restaurant trois étoiles Traube Tonbach partait en fumée, suite à un incendie d'origine accidentelle. De nombreux témoignages de sympathie ont alors afflué, beaucoup provenant de clients alsaciens. Ceux-ci sont fidèles à Baiersbronn, petite commune de 15.000 habitants, très étendue, comptant 9 hameaux et une vaste étendue de forêt. Ce qu'ils y trouvent : tout pour les papilles, le bien-être, que le portefeuille soit bien garni ou pas forcément.
A l'hôtel Tanne, par exemple, la nuit, demi-pension incluse, revient à environ 140 euros par personne. Les familles Lauer et Bronner, originaires de Colmar et Marmoutier, viennent passer quelques jours de vacances depuis plusieurs années. Pour eux, la Forêt-Noire possède un autre atout séduction : la "Schwarzwaldkarte plus", qui permet d'accéder gratuitement à de nombreuses attractions, telles que la piscine, la patinoire... Et puis, pour Gaëlle Bronner, "la qualité de l'offre hôtelière est meilleure que dans les Vosges, on peut venir avec les enfants".

Des clients amateurs des plaisirs de la table

L'hôtel Tanne, tenu par Jörg et Jutta Möhrle, compte 20% de clientèle venue d'Alsace. "Nous apprécions ces clients-là, parce qu'ils passent de courts séjours, mais reviennent fréquemment". Et puis, ils n'hésitent pas à dépenser un peu plus pour profiter des plaisirs de la table... Et ensuite se détendre dans l'espace bien-être. Là-dessus, les Möhrle ont mis le paquet, avec par exemple, un sauna suspendu au bout d'un gros tronc d'arbre.
Le spa est aussi un point fort de l'hôtel Bareiss. Le quatre étoiles se transmet de génération en génération et mise sur la tradition. A la réception, Irène Kern, salariée alsacienne, porte un costume traditionnel, à l'instar de ses collègues. Fière de travailler dans un établissement familial aussi réputé, elle considère sa maîtrise de la langue française comme un avantage indéniable, "pour mieux répondre aux demandes spéciales de nos clients" venus d'outre-Rhin.

Le Bareiss essaie aussi de rajeunir sa clientèle et d'attirer de plus en plus de randonneurs. L'hôtel a fait l'acquisition d'un élevage de truites doublé d'un restaurant, le "Forellenhof", sur les hauteurs de Baiersbronn. D'après Hannes Bareiss, co-gérant de l'établissement familial, l'une des forces de Baiersbronn, c'est qu'on peut y planifier un court séjour à la dernière minute, "et toujours trouver à boire et à manger", les hôtels-restaurants restant ouverts en continu.
 
Baiersbronn attire les Alsaciens