• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 20h45
Logo de l'émission Rund Um

Le camping du Muhlenbach pour se ressourcer

Le camping du Muhlenbach, à Sturzelbronn.
Le camping du Muhlenbach, à Sturzelbronn.

Dans le pays de Bitche, le camping du Muhlenbach accueille depuis 1973 touristes de passage et résidents. Si le camping compte 300 places, les propriétaires souhaitent préserver son ambiance familiale.
 

Par Muriel Kaiser

Depuis qu’ils ont repris le camping du Muhlenbach en 1989, Gérard et Rita Leppert ne comptent pas leurs heures. Le camping est leur seule activité et aussi leur lieu de résidence. Ce choix de vie, ils l’ont fait au moment où les parents de Rita sont partis à la retraite et cherchaient un repreneur. 30 ans après, aucun regret : le cadre leur correspond bien mieux que leur ancienne vie à Strasbourg.

« Silence ! »

Du 1er avril au 1er octobre, ils accueillent les touristes. Le camping compte 300 places dont 200 qui sont résidentielles, ce qui signifie que les campeurs sont propriétaires de leur mobil-homes et locataires de la place. Ces résidents peuvent venir toute l’année, profiter du paysage enneigé et de l’étang gelé en hiver puis s’y baigner en été…
Ici, les clients recherchent avant tout le calme. Le camping se situe dans les Vosges du Nord ; la forêt borde tout le camping. Les propriétaires ont instauré deux temps de silence : de 13h à 15h, et de 22h à 9h.

Tipi, hamac, hutte de berger…

Le camping dénote avec des hébergements très diversifiés : à côté des traditionnels mobil-homes et bungalows, les touristes peuvent dormir dans un hamac, dans une hutte de berger ou encore sous un tipi.
Un village se cache même à l’intérieur du camping. Le « petit village dans la clairière » est composé de deux roulottes, un tipi et un endroit pour faire du feu de camp… Il s’agit avant tout de marquer les esprits. « Ce que les personnes recherchent, ce sont des souvenirs », explique Gérard Leppert.
 
camping muhlenbach


 

EDR - le mouvement anti-spéciste