• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 20h45
Logo de l'émission Rund Um

Handicap : découvrez le Magix, un fauteuil roulant révolutionnaire made in Alsace

Toute la famille est investie dans l'entreprise / © France 3 Alsace - S. Pfeiffer
Toute la famille est investie dans l'entreprise / © France 3 Alsace - S. Pfeiffer

Il franchit tous les trottoirs, et permet à son occupant d'atteindre les étagères sans effort. Le Magix, fauteuil roulant révolutionnaire, est fabriqué à Betschdorf par une entreprise familiale, et s'apprête à conquérir l'Europe et les Etats-Unis.
 

Par Sabine Pfeiffer

Equipé de 6 roues "tout chemin", le Magix passe (presque) partout… les champs de neige, le sable, les trottoirs… Relativement étroit, il est aussi très maniable en appartement, et sa fonction "lift" permet de soulever l'assise très aisément. Ce fauteuil roulant multifonctions a été conçu il y a une dizaine d'années par un menuisier, qui le produit depuis 2017 dans son entreprise de Betschdorf, où toute sa famille est investie.   
 

 

"Ce fauteuil a vraiment été fait avec du cœur"

Avec son nouveau Magix, Sonja Rupp, qu'une maladie condamne à vivre en fauteuil roulant depuis plus de 40 ans, retrouve une autonomie oubliée depuis longtemps : "Il atteint chaque recoin, si on sait le manier. Et je peux élever le siège." Poignées de porte, lavabo, bureau, tout est à nouveau accessible. "Appuyer moi-même sur le bouton de la machine à café, ça n'a l'air de rien, mais c'est grandiose."  Désormais, elle ouvre elle-même ses placards, et n'a plus besoin de devoir compter sur la bonne volonté des autres pour grignoter un morceau de chocolat. Rehausser l'assise lui permet aussi d'être au niveau de ses interlocuteurs lorsqu'ils sont debout, et de ne plus recevoir de coups de sac à main dans le visage quand elle fait la queue au  supermarché.


"C'est génial pour nous"

Le Magix est aussi parfait à l'extérieur, se faufile partout et se rit des obstacles et des bords de trottoir. Pourtant, c'est presque par hasard que ce fauteuil roulant révolutionnaire a été mis au point par un ancien menuisier de Climbach. Voici une dizaine d'année, Michel Ohruh en avait assez de voir sa fille Mégane, elle-même en situation de handicap, freinée par la neige. "On allait tous les ans en vacances de ski, et on était complètement bloqués, se souvient Mégane. Je ne pouvais pas me déplacer, ni en fauteuil manuel, ni en électrique. Et c'est comme ça que papa a eu l'idée du fauteuil." Dans son atelier, le menuisier a commencé par bricoler un engin à 6 roues, à l'usage exclusif de sa fille.  Mais en constatant que sa création permettait aussi de franchir aisément des obstacles, il l'a amélioré pour le rendre capable de monter et descendre les trottoirs, afin de le commercialiser.    


Un parcours sans fautes

Pour se lancer, il fallait des soutiens. "Or, si vous dites : je suis un menuisier qui veut fabriquer un fauteuil roulant, la banque ne suit pas", explique Michel. La notoriété lui est venue grâce au concours Lépine, remporté en 2010. Ensuite, les événements se sont enchaînés. Les premiers Magix ont été assemblés dès 2013 dans l'entreprise adaptée de l'Association des Paralysés de France, à Illkirch (67). L'année suivante, 13 fauteuils avaient trouvé acquéreur. Puis Michel a racheté des locaux industriels à Betschdorf, et créé sa propre entreprise adaptée, New Live. En 2017, 200 Magix ont été vendus. Fin 2018, c'en sont près de 800. "C'était beaucoup de travail, beaucoup de tests, beaucoup d'argent, mais maintenant, on a le résultat", se réjouit Michel Ohruh.  
   

Une entreprise adaptée qui pourrait rapidement s'agrandir

Toutes les personnes qui travaillent dans l'entreprise adaptée New Live ont la reconnaissance de travailleur handicapé. "C'est dans la philosophie de l'entreprise, en cohérence avec le produit", estime Renaud Huber, le chef d'atelier. Ici, une demi-douzaine de salariés plient la tôle, soudent, percent, assemblent… Presque tout est fait sur place, avec 90% de matériaux français et, si possible, alsaciens. Chaque fauteuil est personnalisable : roues gonflables ou increvables, repose-pieds électrique, couleur et design. La largeur de l'assise est réglable, pour s'adapter à un enfant qui grandit. Quelques dizaines de Magix ont déjà été vendus à l'étranger, et la partie export devrait se développer très rapidement, particulièrement vers l'Europe et les Etats-Unis.   


Une famille totalement investie


Aux côtés des employés, toute la famille de Michel Hohruh est engagée dans l'entreprise. Sa femme Sandra est directrice commerciale. Son fils Mickaël, ingénieur, développe le produit pour l'export. La fille de sa femme, Célia, prépare en alternance un master en commerce international, et envisage elle aussi son avenir dans l'entreprise familiale, car "c'est une entreprise qui a du potentiel." Mégane, elle, travaille dans l'atelier. Et la benjamine, Manon, 7 ans, aime par-dessus tout s'installer dans un Magix pour en démontrer toutes les fonctionnalités.


Pas de magasin sur place

Pour l'instant, l'entreprise New Live n'a pas de boutique à Betschdorf. La vente se fait via des revendeurs de matériel médical qui présentent le produit aux clients. Puis, selon la région, c'est l'un des deux commerciaux, basés à Paris et Bordeaux, qui prend le relai, et vient au domicile de l'éventuel acheteur, pour lui présenter le Magix. Un fauteuil coûte environ 12.000 euros. Quel que soit le domicile du client, New Live s'engage à fournir les pièces de rechange en 24h au maximum, via un transporteur.    
 

 

Stanislas