grand est
Choisir une région

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

Jean-Paul Metzger, alias “docteur Toys”, au chevet des jouets

Jean-Paul Metzger répare les jouets à son domicile, à Mulhouse. / © V. Ruiz Suri
Jean-Paul Metzger répare les jouets à son domicile, à Mulhouse. / © V. Ruiz Suri

A Mulhouse, Jean-Paul Metzger tient une clinique entièrement dédiée aux jouets. Celui que l'on surnomme "docteur Toys" a comme patients des peluches, des poupées ou encore des voitures miniatures. Son but est de donner une seconde vie à des jouets anciens.

Par Muriel Kaiser

"Il faut veiller à ce que la dimension soit la bonne... ah, voilà, c'est parfait !". Jean-Paul Metzger découpe minutieusement une fine plaque transparente, pour remplacer les vitres d'une voiture miniature. "J'ai déjà remplacé la roue qui était cassée, en y mettant la roue de secours. Et à la place de la roue de secours, je mets ce bouchon de bouteille, que je peindrai en noir", explique Jean-Paul Metzger.

Le "docteur Toys" répare gratuitement les jouets qui lui sont confiés. Il a créé sa clinique du jouet ancien en 2011. Au total, cinq bénévoles se répartissent les jouets en fonction des affinités de chacun (certains sont spécialisés dans les peluches, d'autres dans les jouets en taule...). Un travail minutieux et rigoureux : Jean-Paul Metzger peut passer une après-midi entière à réparer un jouet. 
 
Le principe de la clinique : faire ressembler les jouets le plus possible à ce qu'ils étaient à l'origine. / © V. Ruiz Suri
Le principe de la clinique : faire ressembler les jouets le plus possible à ce qu'ils étaient à l'origine. / © V. Ruiz Suri

Les jouets, Jean-Paul Metzger les répare à son domicile, dans une pièce spécifique dédiée à sa collection de voitures miniatures. Elle compte 2000 exemplaires. Une collection démarrée lorsqu'il était enfant : "je recevais une petite voiture pour les occasions comme mon anniversaire, Noël ou encore Pâques... Quelques années plus tard, lorsque j'ai commencé à travailler, j'ai voulu chercher ma collection. Ma mère m'a alors dit qu'elle avait tout distribué autour de nous, aux gens de la famille... il ne restait qu'une dizaine de voitures." Jean-Paul Metzger s'est alors lancé dans une nouvelle collection. Depuis ses 20 ans, il échange et achète des voitures lors de bourses.
 
Jean-Paul Metzger présente ses deux dernières acquisitions. / © V. Ruiz Suri
Jean-Paul Metzger présente ses deux dernières acquisitions. / © V. Ruiz Suri

Chaque semaine, Jean-Paul Metzger se rend au Centre socioculturel Bel Air, à Mulhouse. C'est ici que les personnes peuvent déposer le jouet qu'ils souhaitent faire réparer. Jean-Paul Metzger donne aussi rendez-vous pour la remise du jouet. Bruno Ringenbach a confié son éléphant mécanique : "c'est un jouet qui appartenait à ma mère. Je l'ai retrouvé dans la cave, couvert de moisi. En hommage à ma mère, décédée depuis plusieurs années, j'ai voulu le remettre en état." Après quelques remplacements de peau et l'ouverture du mécanisme, l'éléphant est restauré et peut à nouveau marcher. "Lorsqu'il se déplace, ses oreilles et sa trompe bougent, comm un vrai !" assure Jean-Paul Metzger. "C'est formidable, je n'en attendais pas autant", répond Bruno Ringenbach, ému.
 
Jean-Paul Metzger remet l'éléphant à Bruno Ringenbach, son propriétaire. / © V. Ruiz Suri
Jean-Paul Metzger remet l'éléphant à Bruno Ringenbach, son propriétaire. / © V. Ruiz Suri

Alors qu'il est un collectionneur depuis enfant, la passion de Jean-Paul Metzger pour les jouets n'a démarré que bien plus tard. Il se souvient très bien du jour où il a eu le déclic : c'était il y a 20 ans, en entrant pour la première fois dans le Musée du jouet à Colmar. "Je suis arrivé et je suis tombé sur le carrosse de Cendrillon, qui est toujours là. Ensuite, je me suis retourné pour observer les vitrines : il y avait des lions et des tigres empaillés au milieu des jouets. J'étais bouche bée ! C'est incroyable de voir une telle chose dans sa vie." Presque 10 ans après avoir lancé sa clinique, le retraité est comblé : "chaque jour, je suis heureux d'avoir démarré cette activité. J'ai pu réparer tellement de jouets et rendre des gens contents... tant que mes mains fonctionnent et que ma vue est bonne, je continuerai !"
 
Docteur Toys