Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

La nouvelle vie de l'entreprise Maurer-Tempé

Une enseigne emblématique de la charcuterie alsacienne, rachetée par ses salariés. Maurer-Tempé est devenue une SCOP (société coopérative et participative) en avril dernier, après une liquidation judiciaire et la fermeture de tous ses magasins. 

Par Carine Feix

Test qualité par les associés
Presque neuf mois après le rachat de leur entreprise de charcuterie-traiteur, les anciens salariés, à présent associés, disent avoir le sourire, le matin, lorsqu'ils viennent travailler. Depuis le 1er avril 2019, leur quotidien a changé. Le travail est resté le même, les salaires aussi, mais ils sont tous patrons. Chacun a son mot à dire sur la gouvernance de l'entreprise, chacun travaille en sachant qu'il récoltera bientôt une partie des bénéfices.

C'est le principe de la Scop, société coopérative et participative. Le conseil d'administration est constitué par les associés, le PDG est élu, et chaque associé perçoit une participation de l'entreprise au bout de quelques années. D'ailleurs, certains ont vu leurs responsabilités élargies, et prêtent volontiers main forte à leurs collègues lorsque la cadence s'intensifie.

La Scop, un argument de vente

Après la liquidation judiciaire de leur entreprise et la fermeture des magasins de boucherie-charcuterie, 105 salariés ont investi, chacun, l'équivalent de 20.000 euros pour racheter Maurer-Tempé. Nombreux sont ceux, comme Christophe Dangel, 28 ans de maison, qui se disent très attachés au nom et à la qualité des produits qui sortent de l'usine.

Maurer-Tempé Alsace vend ses saucisses, tourtes et choucroutes dans de nombreux hypermarchés en France, et se veut l'ambassadeur du goût alsacien. L'entreprise se porte bien à présent, elle a même pu embaucher une dizaine de personnes.

Le nouveau PDG, Mathieu Rouillard, est l'ancien directeur commercial. Il a porté le projet de Scop durant un an, le défendant auprès des banques, des salariés et du tribunal. Pour lui, la Scop est devenue un véritable argument de vente. Les clients la verraient d'un oeil aussi positif que les associés.