Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

En paille, bois et grès, les caves viticoles alsaciennes sont de plus en plus écologiques

Le chai bioclimatique du domaine Binner (Ammerschwihr - 68) a été construit en bois des Vosges, les pierres viennent de Colroy-la-Roche et la paille est locale aussi. Il ne consomme pas d'énergie et procure au vin la même humidité et la même température durant toute l'année. / © J.Jung/France 3 Alsace
Le chai bioclimatique du domaine Binner (Ammerschwihr - 68) a été construit en bois des Vosges, les pierres viennent de Colroy-la-Roche et la paille est locale aussi. Il ne consomme pas d'énergie et procure au vin la même humidité et la même température durant toute l'année. / © J.Jung/France 3 Alsace

En Alsace, de plus en plus de vignerons se convertissent à l'agriculture biodynamique. Ils n'utilisent plus aucun produit chimique pour traiter ou vinifier leurs raisins et pour aller au bout de leur démarche, même leurs caves sont construites de manière écologique. Des curiosités dans le paysage.

Par Judith Jung

Force vibratoire positive, orientation plein nord, matériaux naturels et locaux, tout a son importance dans la construction d'une cave bioclimatique. Un lieu naturel qui ne consomme pas d'énergies qui séduit de plus en plus de vignerons soucieux d'aller au bout de leur philosophie. N'utilisant plus aucun produit chimique pour traiter ou vinifier leurs raisins, ces vignerons ont voulu construire des caves à leur image et à celle de leur vin naturel.
 
 

Je voulais une cohérence entre mon travail de paysan et mon vin simple, brut et authentique - Christian Binner, vigneron à Ammerschwihr


A Ammerschwihr (Haut-Rhin) Christian Binner, vigneron engagé en bio puis en biodynamie depuis les années 2000, a utilisé du bois des Vosges, des pierres de Colroy-la-Roche et de la paille locale pour construire sa cave de 270m2. Une cave dans laquelle ses levures obtenues avec ses propres raisins et son vin naturel ne contenant aucun intrant chimique évolueront durant toute l'année avec le même taux d'humidité et la même température (14°C), ce qui est très important pour concevoir une bonne cuvée. "Je travail sans aucun intrant depuis quatre ans. Je voulais regarder au-delà du fonctionnement économique pour remettre l'éthique au centre" et la conception de sa cave lui à permis de poursuivre cette logique. Une cave simple et brut dans laquelle les vins "évoluent de un à trois ans", il faut le temps qu'il faut et les clients, sensibilisés à sa philosophie, sont prêts à attendre.

Nous voulions que notre cave soit le reflet de nos émotions - Jean-Louis Mann, vigneron à Eguisheim


A Eguisheim, la famille Mann, elle, a transformé l'ancienne grange familiale en cave et boutique respectueuses de l'environnement : réutilisation des pavés existant, tuiles de Sainte-Odile, grès et bois vosgiens, tout est naturel. Pour la famille, spécialisée dans les vins secs biodynamiques, il était vital de proposer un outil global à leur image : "nous aimons les vins naturels et nous voulions que nos clients perçoivent cela".
 
Convertit en biodynamie depuis 2009, le Vignoble des 3 terres (Famille Mann) a rénové l'ancienne grange en cave et boutique respectueuses de l'environnement, à l'image de leurs vins. / © J.Jung/France 3 Alsace
Convertit en biodynamie depuis 2009, le Vignoble des 3 terres (Famille Mann) a rénové l'ancienne grange en cave et boutique respectueuses de l'environnement, à l'image de leurs vins. / © J.Jung/France 3 Alsace
Tourné vers l'export (45% des ventes), le domaine boucle avec cette rénovation un cheminement commencé en 2009 et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Chez les Mann, le but est de continuer les recherches pour aller encore plus loin dans la qualité gustative. Un domaine qui, comme les autres vignerons engagés dans les vins biodynamiques, a laissé les rendements de côté pour aller vers toujours plus de qualité.
 

Record du monde du GPS Drawing à vélo