• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 20h45
Logo de l'émission Rund Um

Patricia Weller et Denis Germain, un duo sans arthrite

"Salut l'arthrite", le nouveau spectacle du duo, emmène le public dans les coulisses d'un petit théâtre. / © France 3 Alsace
"Salut l'arthrite", le nouveau spectacle du duo, emmène le public dans les coulisses d'un petit théâtre. / © France 3 Alsace

Patricia Weller et Denis Germain forment un duo inséparable depuis 2003. Les deux artistes résistent aux années grâce à un public fidèle, essentiellement local, qui se reconnaît dans les personnages joués sur scène. Le succès est encore au rendez-vous pour leur nouveau spectacle, "Salut l'arthrite".

Par Noémie Gaschy

Patricia Weller et Denis Germain ont fait du restaurant la Victoire à Strasbourg leur quartier général. Ils s'y produisent depuis plus de quinze ans, devant soixante personnes à peine, serrées les unes contre les autres. Un esprit familial, aux antipodes des grandes salles de spectacle, revendiqué par les deux artistes. Ils aiment être proches de leur public, apostropher çà et là l'un ou l'autre spectateur.

Une proximité tant dans la forme que dans le fond, qui fait aussi le succès du duo. Sur scène, ils poussent la caricature à l'extrême pour interpréter des personnages souvent extravagants, mais dans lesquels chacun se reconnaît. "On assiste à chacun de leur spectacle, parce qu'ils traitent du quotidien et cela nous plaît. C'est simple et cela parle de notre vie à tous", explique Margot. "Certains nous disent qu'ils ne vont pas voir d'autres spectacles que les nôtres, raconte Patricia Weller. Ils ont l'impression que ce n'est pas pour eux alors qu'ici, tout est très simple, accessible". 
 
A la Victoire, Patricia Weller et Denis Germain jouent dans une toute petite salle devant soixante personnes. / © France 3 Alsace
A la Victoire, Patricia Weller et Denis Germain jouent dans une toute petite salle devant soixante personnes. / © France 3 Alsace

Avant ou après la représentation, il n'est pas rare de voir les spectateurs se diriger vers Patricia Weller et Denis Germain pour leur glisser quelques mots. "C'est comme s'ils nous connaissaient depuis toujours", racontent les deux compères, avant de préciser "souvent, ils ne savent pas vraiment comment on s'appelle. Patricia Germain, Denis Weller, Marlyse Weller, mais c'est sans importance".

Ce qui l'est plus, en revanche, c'est leur fidélité. Le public est en grande partie le même depuis des années. Pour se renouveler, les artistes s'adaptent sans cesse à la société et aux questions qu'elle soulève, parlent par exemple désormais véganisme dans leurs sketches. Tout en restant fidèles à leur style : l'accent alsacien et le comique de gestes poussés à l'extrême. "J'avais imaginé une carrière aux Etats-Unis mais c'est très difficile parce que Patricia n'aime pas l'avion", plaisante Denis Germain. Patricia Weller répond sur le même ton : "Ne vaut-il pas mieux être quelqu'un chez soi que personne à New-York ?". 
 

12.000 spectateurs par spectacle

Leur nouveau spectacle "Salut l'arthrite" confirme en tout cas - s'il le fallait encore - que le duo établi en 2003 s'est fait une place dans le paysage humoristique alsacien. La vingtaine de dates proposées à la Victoire affichait complet plusieurs semaines à l'avance. Cette fois, Patricia Weller et Denis Germain emmènent le public dans leur univers et l'invite à découvrir les coulisses du monde du spectacle. Ils jouent tantôt des artistes qui refusent de quitter la scène malgré les premiers bobos liés à l'âge, tantôt des techniciens qui ont vu passer de nombreux artistes souvent capricieux. 

Leurs dernières créations, comme les "Quinquas nerveux" ont attiré chacune 12.000 spectateurs environ. "Salut l'arthrite" a le défi de faire aussi bien. Après la Victoire, il sera joué dès l'automne ailleurs dans la région. 
 

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy