Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

“Quand vous regardez ma photo vous devez avoir envie de croquer dedans”, on vous emmène derrière l'objectif des photographes culinaires

Pour cette table en fête, le photographe Marcel Ehrhard et ses deux stylistes ont passé plus de trois heures à peaufiner les moindres détails / © T.Sitter/France 3 Alsace
Pour cette table en fête, le photographe Marcel Ehrhard et ses deux stylistes ont passé plus de trois heures à peaufiner les moindres détails / © T.Sitter/France 3 Alsace

Chaque seconde se postent des dizaines de photos de plats sur les réseaux sociaux. Avez-vous observez les mentions "j'aime" sur ces photos ? Elles sont nombreuses. La cuisine, un domaine qui attire tellement que de nombreux professionnels font appel à des photographes culinaires pour faire LA photo.

Par Judith Jung

"Vous avez combien de temps à nous accorder ?" En arrivant dans le studio du photographe strasbourgeois Marcel Ehrhard, le ton était donné. Nous allions y passer la matinée. Plus de trois heures pour réaliser une seule photo. Une photo de knacks, boudins, tourtes et viandes en croûte d'un boucher de la région qui devait suggérer une table en fête.

"C'est une composition. Il faut une pièce principale et les autres éléments seront placés autour, harmonieusement" nous dit cerlui qui magnifie fruits, légumes et autres recettes mijotées pour nous faire saliver : "En voyant la photo, vous devez avoir envie de la dévorer. C'est le signe qu'elle est réussie". Alors pour atteindre cette perfectionne il faut passer par tout un rituel. Les produits sont d'abord placés sur la table pour en définir l'emplacement idéal puis ceux qui se mangent chauds, passeront à la casserole.

Les tourtes sont dorées au four mais pas trop pour ne pas faire craqueler la pâte feuilletée, les knacks et boudins sont dorés et le kassler en croûte sera découpé dans sa partie la plus étroite "là où il y a moins de gras" nous explique Sylvain Walter. Ce styliste en profite aussi, entre deux cuissons, pour nous dévoiler certaines astuces : "voici nos fausses boules de glaces. La vraie fonderait en dix secondes alors on utilise ces boules que je réalise avec de la pâte d'amandes et du beurre".
 
Les boules de pâte d'amandes ont été formées avec un boulier à glace pour leur donner l'aspect de vrais boules. / © T.Sitter/France 3 Alsace
Les boules de pâte d'amandes ont été formées avec un boulier à glace pour leur donner l'aspect de vrais boules. / © T.Sitter/France 3 Alsace

Le résultat n'est pas nécessairement bon du point de vue gustatif, il doit être beau. Car aujourd'hui tout va très vite. Tout le monde publie une photo de son assiette au restaurant ou d'un plat qu'il a concocté chez soi. Alors pour se démarquer de plus en plus de bouchers, restaurateurs, pâtissiers et même viticulteurs font appel aux photographes professionnels. Des photographes comme Jean Langenbronn et Thomas Valentin qui vont tout mettre en œuvre pour que notre regard soit happé et totalement captivé par la photo. Pour eux, "la photo ne doit pas comporter plus de trois couleurs, pour être rapidement lisible et contenir un élément qui attire l'attention".
     
Jean Langenbronn et Thomas Valentin retravaillent une photo afin qu'elle accroche directement notre regard / © J.Jung/France 3 Alsace
Jean Langenbronn et Thomas Valentin retravaillent une photo afin qu'elle accroche directement notre regard / © J.Jung/France 3 Alsace
Des photos qui, sur internet, se démarqueront de celles prisent par nous autres et c'est le but recherché. Alors nul doute que vous ne photographierez plus de la même façon votre poisson cuit à l'unilatérale ou votre chou à la crème.