Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

Seltz: du sport pour sortir du cancer

Le cours de yoga du mercredi matin à Seltz
Le cours de yoga du mercredi matin à Seltz

Octobre rose, il en est question partout et de plus en plus. Parmi les manifestations régionales, Rund um a décidé de s'intéresser à une association discrète qui fait un travail formidable, Coeur des Sables.

Par Régine Willhelm


Le nom de l'association peut paraître bizarre: pourquoi Coeur des Sables? Tout simplement parce que les fondateurs de l'association, Aurélie et Stéphane Grandadam ont participé au Marathon des Sables et que pour financer cette course, ils ont donné naissance à cette association.
Le nom est resté mais la destination a changé.
Aurélie, jeune chef d'entreprise et son mari Stéphane, chirugien à Haguenau, ont, de par leur travail, été touchés par la situation de nombreuses personnes atteintes de cancer et dans l'impossibilité de pratiquer du sport faute de structure adaptée.
Qu'à cela ne tienne, les deux sportifs commencent à collecter des fonds pour financer des ateliers destinés aux malades de cancer de Haguenau. Soutenue par des associations et entreprises locales, l'initiative prend de l'ampleur. Les fonds collectés par la Haguenauvienne sont ainsi reversés à l'association. De nombreuses activités sont proposées aux femmes atteintes d'un cancer du sein: yoga, gym douce, cours de cuisine en présence d'une diététicienne...Tout est mis en oeuvre pour permettre aux femmes de sortir de chez elle et de se soutenir mutuellement.
Une nouvelle étape est franchie en septembre 2018. L'association, grâce à sa coordinatrice locale Dominique Friedmann, ouvre une antenne à Seltz.
Des ateliers identiques à ceux de Haguenau ouvrent dans la commune mais cette fois ils sont proposés aux femmes et aux hommes. Les bénéfices de la course annuelle Go Saletio! sont là aussi reversés intégralement à l'association Coeur des Sables.
Dans ce reportage vous pourrez découvrir les témoignages extrêmement positifs de femmes qui participent aux ateliers.
Rappelons qu'en Alsace du Nord, 4000 personnes sont suivies pour des cancers et qu'avant Coeur des Sables, aucune structure n'existait pour leur permettre de pratiquer un sport adapté.