grand est
Choisir une région

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

De son village d'Holtzheim à la tête de l'Eurométropole : le parcours éclair de Pia Imbs, déterminée à faire de la politique autrement

Le bureau de Pia Imbs se trouve à quelques portes de celui de la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian, qui est aussi sa première vice-présidente. / © C. Huber / France Télévisions
Le bureau de Pia Imbs se trouve à quelques portes de celui de la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian, qui est aussi sa première vice-présidente. / © C. Huber / France Télévisions

A 60 ans, Pia Imbs vient de prendre la présidence de l'Eurométropole de Strasbourg, six ans seulement après s'être lancée dans la politique, dans son village d'Holtzheim. Quelques semaines après son élection, les chantiers sont déjà nombreux et son ambition écologique plus grande que jamais.

Par Noémie Gaschy

Élue le 15 juillet 2020 avec 59 votes, soit 62% des voix exprimées, Pia Imbs est la première maire d'une commune de seconde couronne à accéder à la présidence de l'Eurométropole. Avec un fonctionnement inédit : une gouvernance collégiale avec les écologistes Jeanne Barseghian, la maire de Strasbourg, et Danielle Dambach, la maire de Schiltigheim. Les deux écologistes sont toutes deux présidentes déléguées.

Une métropole plus verte...

Pia Imbs, elle, est sans étiquette politique et compte en faire une force pour rassembler autour de son projet centré sur l'écologie. "On est arrivés à un point de non-retour, insiste-t-elle. C’est un devoir pour tout le monde et notamment pour nous d’agir. Nous avons une grande responsabilité : que tout notre territoire s’inscrive dans cette démarche de changement."

Six semaines après son élection, elle enchaîne les dossiers importants dans un contexte de crise sanitaire, doublée d'une crise économique. "C'est la folie aujourd'hui", glisse-t-elle dans le couloir, entre deux rendez-vous, le jour où elle nous reçoit. "Ca n'arrête jamais."
 

"J'aime innover, j'aime développer"
 

- Pia Imbs, présidente de l'Eurométropole


Une immersion express dans le grand bain pour cette petite-fille d'agriculteurs, encore relativement novice en politique : élue maire d'Holtzheim, 3.700 habitants, en 2014 puis réélue en mars 2020, elle n'a que six ans d'expérience en politique mais déjà de nombreux postes à responsabilités à son actif dans sa vie professionnelle.

Docteure en sciences économiques, maître de conférences en sciences de gestion à l'École de Management de Strasbourg où elle responsable de la chaire "Développement Durable", la présidente se dit prête à relever le défi qui l'attend : "J'aime innover, j'aime développer", rassure-t-elle.

...mais aussi plus solidaire, participative et équitable

Elle milite pour une métropole non seulement plus verte, mais aussi plus solidaire, participative et équitable. Jusqu'en décembre, elle a prévu de se déplacer dans une autre commune tous les vendredis pour écouter et aider ses collègues maires.

"Nous avons déjà apporté de la nouveauté, souligne Pia Imbs, qui dit vouloir renforcer le dialogue à l'intérieur de l'agglomération et prendre davantage en compte l'avis des citoyens. Il y a par exemple maintenant une vice-présidence à l'équité territoriale et au dialogue intercommunal ainsi qu'une vice-présidence à la participation citoyenne."
 

Nous les femmes, nous sommes plus pragmatiques que les hommes. Nous arrivons plus facilement à négocier pour trouver des consensus.


- Pia Imbs, présidente de l'Eurométropole


Une manière de faire qu'elle a déjà pratiquée dans sa commune d'Holtzheim, où elle a entre autres instauré l'extinction nocturne de l'éclairage public après avoir consulté les habitants. "Nous les femmes, nous sommes plus pragmatiques que les hommes. Mais en même temps nous mettons tout en œuvre pour atteindre nos objectifs. Nous arrivons plus facilement à négocier pour trouver des consensus".

Proche des associations, fidèles des rencontres de basket dans le village, cette défenseuse de l'histoire de l'Alsace et de son dialecte a maintenant la lourde mission d'imposer sa patte dans un bassin d'un demi million d'habitants.