grand est
Choisir une région

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50 sur France 3 Alsace
Logo de l'émission Rund Um

L'union internationale des Alsaciens fête ses 40 ans et affiche ses ambitions économiques pour servir la région

Les Alsaciens de l'étranger se sont réunis fin août, comme chaque année, à Strasbourg. De nombreux chefs d'entreprises de la région étaient présents. / © E. Daeschler / France Télévisions
Les Alsaciens de l'étranger se sont réunis fin août, comme chaque année, à Strasbourg. De nombreux chefs d'entreprises de la région étaient présents. / © E. Daeschler / France Télévisions

Depuis sa création en 1981, l'union internationale des Alsaciens s'active pour exporter la culture alsacienne dans le monde. Alors qu'elle fête ses 40 ans, elle veut prendre un virage pour apporter plus à l'économie de la région, en multipliant les échanges entre expatriés et entreprises locales.

Par Noémie Gaschy

Chaque année, en été, l'union internationale des Alsaciens (UIA) organise sa rencontre annuelle des Alsaciens du monde dans la région. Près de 200 personnes se sont ainsi réunies au pavillon Joséphine, à Strasbourg, le vendredi 27 août 2021. Parmi elles, des expatriés installés en Chine, aux Etats-Unis ou en Grèce, mais aussi des chefs d'entreprise et des représentants du monde économique alsacien. Au-delà de l'aspect festif de l'événement, l'objectif pour tous est clair : réseauter.

Car plus que jamais, l'UIA veut se mettre au service de l'économie alsacienne. Si elle a déjà réussi à faire vivre nos traditions à l'étranger grâce à ses expatriés qui fêtent volontiers la saint Nicolas autour de Manala à Shanghai et New-York, elle se rêve désormais aussi un interlocuteur privilégié des entreprises locales.

Faire connaître les expatriés à l'Alsace

"Beaucoup d’entreprises alsaciennes travaillent à l’étranger, y ont des filiales, importent et exportent. Et nous pensons qu’avec notre réseau, nous avons un rôle à jouer pour les aider", affirme Gérard Staedel, président de l'UIA.

C'est d'ailleurs dans ce cadre-là et pour faire connaître la cinquantaine d'associations d'Alsaciens actives aux quatre coins du monde qu'elle a lancé l'Alsace Fan Day"A un moment donné, on s'est demandés qui on était, ce qu'on voulait être et comment se réinventer, explique Fabien Kuntzmann, président des Alsaciens de Montréal (Canada) et membre du comité de l'UIA. L'idée qui a émergé, c'était de créer une journée des amoureux de l'Alsace".

Depuis 2017, tous les 24 juin, ces derniers se réunissent dans la région comme à des milliers de kilomètres pour faire la fête ensemble. L'initiative a le mérite de faire parler chaque année et de prendre de plus en plus d'ampleur. 

Tuyauter les entreprises

L'Alsace Fan Day a créé une émulation que l'UIA tente d'entretenir au quotidien. Lors de sa journée annuelle, entre autres. Autour d'un verre ou d'un repas, les chefs d'entreprises et les expatriés échangent. "Les grosses boîtes n'ont pas besoin de nous pour réussir à percer le marché américain, elles savent à qui s'adresser, mais on peut aider des plus petites, assure encore Fabien Kuntzmann. Pour partager des contacts ou simplement des informations logistiques, ça peut même être des tuyaux concernant un hébergement".

Frédéric Fritsch, directeur de la Librairie des étudiants installée à Molsheim et présent au pavillon Joséphine, mesure l'importance de ces rencontres : "Nous vendons des manuels scolaires partout dans le monde et dans les écoles françaises à l’étranger, beaucoup d’Alsaciens occupent des postes de directeur ou professeur. Ce sont de très bons contacts pour nous lorsque nous démarchons les établissements."

Alain Andreolli, directeur de l'entreprise Celtic, s'est également déplacé, bien placé pour savoir qu'il ne faut pas louper un tel événement. "L'an dernier, j'ai rencontré un Alsacien expatrié en Chine lors de cette journée, indique-t-il. Il vend de l'armagnac là-bas. Nous avons discuté et depuis, nous sommes en contact. Nous lui avons envoyé des premiers échantillons d'eau Celtic qu'il va faire découvrir à ses clients. Il pense que ça peut bien marcher".

Avec 100.000 expatriés, l'Alsace dispose d'une réserve conséquente de relais pour faire sa promotion partout dans le monde.