• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Un été dans le Grand Est

"Un été dans le Grand Est" est une série d'été réalisée par les rédactions de France 3 Alsace, France 3 Champagne-Ardenne et France 3 Lorraine !
Logo de l'émission Un été dans le Grand Est

La pêche, un sport et un loisir qui gagne des passionnés tous les ans

© Claudine Crenn / France 3 Champagne-Ardenne
© Claudine Crenn / France 3 Champagne-Ardenne

Le Grand Est regorge de nombreux lieux propices à la pêche. Près de 170.000 pêcheurs amateurs s'adonnent à leur passion dans la région. Ils sont plus de 15.000 dans les Ardennes. Gros plan sur deux lieux appréciés des pêcheurs à la mouche et des carpistes.

Par LG avec Eléonore Autissier

Revoir l'émission

Nous avons tourné notre reportage à Elan (Ardennes). Ce cadre est naturel, protégé dans son écrin de verdure. Ici, les clapotis de l'eau se mêlent au gracieux ballet des lignes des pêcheurs et de leur lancer si particulier. Ce lancer, dit fouetté, exige précision et doigté pour séduire les poissons. La mouche doit se poser naturellement sur l'eau, un art que pratiquent de nombreux adeptes, comme Alain depuis plus de 20 ans.

De son côté, Eric, à la tête de l'association La mouche ardennaise confectionne quelques mouches. Sur le porte-bobine, un appât délicat prend forme. L'idée est d'imiter la nature et de s'adapter aux insectes qui peuplent le milieu, tout en utilisant des matériaux très divers (poil de chevreuil, plumes de faisan…). Le réservoir de la source Saint-Roger, entretenu par les 50 membres de l'association, permet de pêcher des truites presque toute l'année. La seule condition est de payer la cotisation et posséder une carte de pêche en règle. Les pêcheurs s'engagent aussi à y relâcher tous les poissons capturés.

Michel Adam (Président de la fédération de pêche du Grand Est) indique que le projet du moment est de développer le tourisme et l’animation autour de la pêche sur toute la région du Grand Est (10 fédérations). On dénombre environ 170.000 pêcheurs à l'échelle de la région. Il y a plus de 15.000 pratiquants rien que dans les Ardennes. A Bazeilles, près de Sedan, les pêcheurs préfèrent taquiner les carpes et les brochets. Ici pas de mouche, mais des appâts. Et sous ce soleil de plomb, les poissons se font très discrets. Il faut s'armer de patience en attendant une touche. Là aussi on pratique le "no-kill". C'est-à-dire que tous les poissons sont relâchés.

 

carré Patricia Kaas "Une fille de de l'Est"