Energies Jeunes : tous ensemble contre le décrochage scolaire

© F. Grandon
© F. Grandon

Energies Jeunes, c'est une association qui agit contre le décrochage scolaire depuis 2009, dans toute la France. En Alsace, le collège Hans Arp a été l'un des premiers collèges à accueillir l'association. C'est la troisième année que les bénévoles rencontrent les collégiens.

Par Florence Grandon

Nous avons assisté à l'une des séances d'Energies Jeunes dans une classe de 6e du collège Hans Arp à l'Elsau. Trois fois par an, les bénévoles de l'association rencontrent les collégiens, pour les aider à mieux envisager leurs années collèges, et à rester actifs et motivés.

Deuxième session

C'est l'heure du bilan pour ces 6e. Les volontaires d'Energies Jeunes les ont rencontrés il y a deux semaines, et ils devaient améliorer un aspect de leur attitude en classe ou à la maison. Mission accomplie pour beaucoup d'entre eux.

Fatou :

J'avais choisi de progresser en musique, parce que je n'avais pas de très bonnes notes.

Emre :

Avant j'écrivais mal, et ça m'a permis de me concentrer un peu plus.

Leur professeur principale, Madame Steib :

Et ce qui est vraiment bien avec Energies Jeunes, c'est que c'est très concret, ils ont besoin de concret en fait !

Témoignage d'élèves, vidéos explicatives, tout est fait pour donner envie aux jeunes d'être actifs dans leurs apprentissages.

Lors de cette deuxième séance, ils vont prendre un engagement parmi trois bonnes habitudes : se coucher tôt, ranger ses affaires ou écouter mieux leurs professeurs. Leïla a décidé de se coucher à 21h tous les soirs, et voilà ce qu'elle envisage de faire pour y arriver :

Je vais éteindre ma télé et donner mon téléphone à ma mère.

Le collège Hans Arp a décidé de lutter activement contre le décrochage scolaire, en mettant en place du tutorat et en faisant appel à Energies Jeunes il y a 3 ans déjà.

Objectif : travailler pour soi

Pour Bernadette Haessig, la principale du collège, le climat est plus apaisé, et Energies Jeunes y participe. Le principal acquis, c'est bien sûr la persévérance scolaire. Et l'idée qu'ils travaillent surtout pour eux et pour leur avenir.

QUELQUES CHIFFRES

Créée par un entrepreneur en 2009 dans la région parisienne, l'association "Energies Jeunes" est maintenant présente dans le France entière. Elle a commencé son activité en Alsace en 2014 et désormais 12 collèges de Strasbourg et Mulhouse participent à ses actions. Dans l'Est de la France, l'association couvre l'Alsace (villes de Strasbourg et Mulhouse), la Franche Comté (Besançon) et la Lorraine (démarrage à Nancy). En tout, dans l'Est donc, 16 collèges accueillent les volontaires d'Energies jeunes (en très grande majorité en REP ou REP+), c'est-à-dire 151 classes soit environ 3500 élèves.

Le reportage diffusé dans le journal de France 3 Alsace :
Energies Jeunes
une association lutte contre le décrochage scolaire et intervient bénévolement dans les collèges REP et REP + - France 3 Alsace

 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus