Epidémie de grippe : à Strasbourg, les services des urgences débordés

Epidémie de grippe : à Strasbourg, les services des urgences débordés
Intervenants : Nabil Telitel, médecin // Véronique Christian, cadre infirmier - Loïc Schaeffer, Emmanuelle Gambette

L’hiver est bien installé à Strasbourg et traîne avec lui, les pathologies de saison. Notamment l’épidémie de grippe. Au service des urgences à Strasbourg, les lits manquent et les équipes travaillent à flux tendu.

Par @F3Alsace

Pénurie de lits

La pénurie de lits est un classique que l'hôpital de Hautepierre doit gérer chaque hiver. Mais cette fin d'année est particulièrement difficile.

En plus des pathologies dues au froid, l'épidémie de grippe s’est déclaré plus tôt que prévue. Aux urgences de l’hôpital, les 14 lits du service sont occupés.

Un classique

Les équipes s’organisent comme elles peuvent : « Quand il n’y a plus de lits, on fait au mieux on a recours aux cliniques aux alentours, aux hôpitaux, explique Nabil Telitel, médecin. Il y en a certains qu’on peut gérer en ambulatoire. Sinon, certains passent la nuit sur des brancards parce qu’on n’a pas le choix. »

Certains passent la nuit sur des brancards parce qu’on n’a pas le choix.


140 patients par jour

Le corps médical lui aussi est débordé. Les urgences prennent en charge actuellement près de 140 personnes par jour, contre 100 en temps normal.
Jusqu’à 12 patients simultanément pour un seul médecin.

Et même si le service a prévu la forte affluence liée à cette période de l’année, la situation pourrait ne pas s'améliorer dans les prochaines semaines : l’épidémie de grippe n'a pas encore atteint son plus haut niveau dans la région.

Et la rentrée scolaire - à partir de lundi- pourrait favoriser la propagation du virus.

Sur le même sujet

Les + Lus