• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les étangs de Lachaussée (55) fêtent le poisson

Le "tiré de filet" / © Frédéric Madiaï - France 3 Lorraine
Le "tiré de filet" / © Frédéric Madiaï - France 3 Lorraine

La Fête du Poisson aux étangs de Lachaussée, dans la Meuse est un moment très prisé. De nombreux visiteurs se pressent, du 22 octobre au 19 novembre 2017, pour assister notamment au "tiré du filet".

Par Didier Vincenot


Reportage Mathias Somm et Frédérice Madiaï
Les étangs de Lachaussée (55) fêtent le poisson
La Fête du Poisson aux étangs de Lachaussée, dans la Meuse est un moment très prisé. De nombreux visiteurs se pressent, du 22 octobre au 19 novembre 2017, pour assister notamment au "tiré du filet". - France 3 Lorraine - Mathias Somm - Frédéric Madiaï - Edith Le Goff

La Fête du poisson aux étangs de Lachaussée est un moment très particulier, et couru du public.
Notamment pour assister au traditionnel "tiré du filet".

Le principe est simple : plusieurs pêcheurs tirent un énorme filet, une grosse poche, pour ramener le poisson vers un petit canal.
L'opération se déroule sur plusieurs centaines de mètres, elle est très éprouvante, lorsque l'on sait que la prise du jour pèse plus de... 1,5 tonne !


Pendant la Fête du Poisson, les pêcheurs répètent cet exercice au moins 4 fois par semaine.





Une fois capturés, les poissons sont triés. Rude travail, car le site compte plus de 40 espèces.

Ils seront conservés dans des bassins jusqu'au printemps prochain, date à laquelle ils seront vendus aux consommateurs, aux pêcheurs cherchant des vifs, ou relâchés dans l'étang.

Renseignements sur la Fête du Poisson 2017 : CLIQUEZ ICI

La Fête du Poisson 2017 / © Etangs de Lachaussée
La Fête du Poisson 2017 / © Etangs de Lachaussée




L'histoire

Les pêcheurs ont succédé aux pêcheurs, et chaque fois, depuis 800 ans, ils ont tous tiré le filet pour tenter d'y capturer, telle une corne d'abondance, brochets, carpes, perches, sandres...

Cela paraît simple pour le spectateur, mais la technique est minutieuse pour remonter ce butin jusqu'à la pêcherie.

Viendra ensuite le tri du poisson, une tradition séculaire à ne pas manquer. Les poissons sont triés et remis en eau. Cela s'appelle l'évolage. Une partie est mise en vente directement aux clients découvrant la magie de la récolte.
Le miracle de cette pêche se renouvelle tous les mardis, jeudis, samedis, dimanches et 1er et 11 novembre.

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus