Fermeture d'un manège en Allemagne : ses bras articulés formaient des croix gammées nazies

L'attraction est composée d'un bras central où s'articulent deux paires de quatre bras sur lequel est fixé un siège. Leur agencement fait penser à une croix gammée nazie. / © Capture d'écran, SWR
L'attraction est composée d'un bras central où s'articulent deux paires de quatre bras sur lequel est fixé un siège. Leur agencement fait penser à une croix gammée nazie. / © Capture d'écran, SWR

Une attraction du parc Tatzmania Löffingen, situé à une quarantaine de kilomètres de Fribourg-en-Brisgau (Land de Bade-Wurtemberg, frontalier de l'Alsace), a été fermée le 16 août car ses bras articulés formaient des croix gammées nazies. Le gérant n'avait rien remarqué, mais le public, si.

Par Vincent Ballester

C'est une publicité dont se serait bien passé Rüdiger Braun, gérant du parc d'attractions Tatzmania Löffingen (à une soixantaine de kilomètres de la frontière alsacienne, dans le Land de Bade-Wurtemberg). Il a été contraint de mettre à l'arrêt sa nouvelle attraction, Eagle Fly ("vol de l'aigle" en anglais), le 16 août 2019, révèle le service public audiovisuel Südwestrundfunk (SWR). Pour une raison bien précise : les bras articulés de l'attraction formaient deux croix gammées nazies.
 

Dérision sur Internet

C'est surtout sur Internet que ces bras articulés ont fait réagir. Dans la catégorie germanophone du réseau social Reddit, l'utilisateur Besserwiedu a publié une vidéo (ci-dessous) du manège en fonctionnement, sobrement intitulée "Ingenieurskunst" ("ingénierie" en français, ou littéralement et ironiquement "art d'ingénieur").

Parmi les réactions sur le réseau social ou reprises dans la presse, on voit l'attraction qualifiée d'"Holocauster", contraction des termes "holocauste" (synonyme de la Shoah) et "rollercoaster" (terme anglophone pour désigner les montagnes russes).
 
Le svastika (ou croix gammée) est l'un des plus anciens symboles de l'Humanité, mais sa perception dans le monde occidental est très négative depuis son utilisation par Adolf Hitler comme emblème du parti nazi. En Allemagne, une législation très stricte (article 86a du Strafgesetzbuch (code pénal allemand)) encadre l'utilisation de ce symbole.


Excuses du gérant

Le gérant du parc, abritant de nombreux animaux et destiné aux enfants et aux familles, n'avait pourtant rien remarqué de particulier sur l'apparence de cette attraction ouverte fin juillet, précise la SWR. Les premières réactions sont apparues au début du mois d'août, via la publication de vidéos sur Internet.

Mortifié après avoir découvert ces vidéos, Rüdiger Braun a déclaré "vouloir présenter ses excuses à toute personne qui s'est sentie gênée ou offensée". L'Eagle Fly, avec ses aigles marron (qu'on voit plus en détail dans la vidéo en allemand ci-dessous), est depuis cloué au sol. Le temps pour l'entreprise italienne qui l'a conçu de le modifier. 
 

 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus