• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Gilets jaunes : vos raisons de la colère 

Le mouvement des gilets jaunes : un cri de colère multiformes. / © Yves Kreidl - France 3 Lorraine
Le mouvement des gilets jaunes : un cri de colère multiformes. / © Yves Kreidl - France 3 Lorraine

Dimanche 9 décembre à 10h50, le réseau régional de France 3 vous donne la parole pour comprendre l’origine du mouvement des gilets jaunes. Nous avons besoin de vos témoignages.

Par Matthieu Mercier

Depuis mi-novembre, le mouvement des « gilets jaunes » a pris la première place de nos conversations. Au travail, à la maison, sur les réseaux sociaux…Si tous les Français n’y participent pas, chacun a croisé ces citoyens révoltés, prêts à se mobiliser pendant longtemps, au détour d’un rond-point ou aux abords d’un péage. 

Toute la France en jaune ? Pas toute non, certains ne se reconnaissent pas dans un mouvement multi facettes qui se cherche une ligne directrice. Construit sans les « corps intermédiaires », le phénomène a pris des proportions que certains récusent. La violence apparue en marge des manifestations, les revendications confuses… Ces aspects ont refroidi une partie des Français. Ceux là sont moins visibles, leur parole ne remonte pas toujours à la une des médias.
 

La France des oubliés

Né d’une colère contre la taxe sur les carburants, ce mouvement est devenu au fil des jours, une fronde populaire d’un pan de la société, contre un mode de fonctionnement, un monde à deux vitesses. Un empilement de doléances venues de la France des oubliés. 

La télévision et les sites de France 3 vous donnent la parole le 9 décembre à l’occasion de 12 émissions régionales. « Dimanche en Politique » dans votre région sera l’occasion de s’arrêter sur ce qui ne va plus pour ceux qui ont revêtu ce fameux « gilet à haute visibilité » qui n’a jamais aussi bien porté son nom. 

Les analyses du mouvement sont diverses. Géographes, politiques, élus ont tous une version de ce qui commence à être considéré comme un soulèvement. Une France « périphérique » qui n’a plus l’impression d’être entendue. Une France qui se lève tôt et pourtant ne gagne plus assez d’argent pour vivre décemment.

Une France qui avant d’être en jaune, termine dans le rouge très vite, parfois avant le 15 du mois.


Une France qui ne se reconnaît plus dans les élus de la République accusés d’être déconnectés de la réalité… 
 

Votre point de vue

Cet événement d’ampleur a déjà marqué les esprits, il a aussi provoqué la mort de quatre personnes, de nombreux blessés et des dégâts considérables en marge des manifestations. 
Votre point de vue est indispensable pour faire avancer ce débat de société.

Ce cri de désespoir qui vient de l’intérieur aura-t-il un effet sur la vie réelle ? 

Voici cinq questions que nous vous posons dès aujourd’hui pour mieux comprendre le mouvement : 

Quelle est votre urgence, à vous  ? 

Qu’est ce qui vous a fait revêtir un gilet jaune ? 

Qu’est ce qui vous redonne(rait) de l’espoir  ?

En qui pouvez vous avoir confiance pour trouver des solutions ? 

Violences : la fin justifie-t-elle les moyens ?
 


Vos réponses nous permettront d’en faire écho pendant ces émissions spéciales de 52 minutes en région, mais aussi dans nos articles sur nos sites. Pour avancer ensemble, comprendre, et éclairer les faits.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus