Haut-Rhin : une épicerie multiservices redonne vie à un village de 1400 habitants

Pascal Rivet, citoyen de Jebsheim, 1400 habitants dans le Haut-Rhin, a ouvert une épicerie écoresponsable avec une multitude de services. Ce commerce «couteau-suisse» livre à nouveau, comme au premier confinement, des paniers de provisions aux habitants dans un rayon de 15 kilomètres.

L'épicerie écoresponsable et multiservices de Jebsheim booste la vie du village
L'épicerie écoresponsable et multiservices de Jebsheim booste la vie du village © Catherine Munsch / France télévisions
Amoureux de sa commune de Jebsheim, qu’il ne voulait pas voir devenir un "village-dortoir", Pascal Rivet a créé un nouveau concept d’épicerie écoresponsable. Il n’y vend que des produits locaux, bio ou en vrac depuis le 2 février 2019. Et si possible, les trois à la fois. 
 

Des producteurs locaux pour des filières courtes

Les producteurs locaux viennent le livrer directement ; un brasseur de Colmar lui apporte ses créations de bières artisanales, une productrice de Wittisheim met directement en rayon avec lui ses sirops, confitures et gelée de fruits et légumes. Des artisans locaux y ont également un rayon dédié pour leurs articles fait-main.
L'épicier Pascal Rivet et Valérie Collin, productrice de sirops, confitures et gelées
L'épicier Pascal Rivet et Valérie Collin, productrice de sirops, confitures et gelées © Catherine Munsch / France télévisions
Une habituée de la boutique apprécie la démarche globale du commerçant : "Les produits sont issus de filières courtes et il y a un large choix. Cela me motive aussi pour faire mes courses ici, parce que Pascal  fait travailler les producteurs locaux et que la marchandise n'a pas parcouru des centaines ou des milliers de kilomètres."
La filière courte, une des motivations de Pascal et de ses clients
La filière courte, une des motivations de Pascal et de ses clients © Catherine Munsch / France télévisions


Un nouveau lieu de vie... multiservices

Avant le confinement, Pascal avait installé quelques tables pour permettre à ses clients ou aux villageois de prendre un café. "Avant lui, il n'y avait plus rien", explique un habitant d'un village voisin qui vient régulièrement faire quelques courses, prendre un café et échanger les nouvelles. "Avant il restait une boulangerie, c'est tout ! Depuis que Pascal a ouvert, c'est super. »
L'épicerie multiservices "Uns'r local" est devenue un nouveau lieu d'échange et de rencontres pour les villageois
L'épicerie multiservices "Uns'r local" est devenue un nouveau lieu d'échange et de rencontres pour les villageois © Uns'r Local
Mais ce n'est pas tout. L'offre originale et complémentaire de cette épicerie, c'est la possibilité pour les clients d'y déposer une paire de chaussures à ressemeler, une clé à faire dupliquer, des vêtements à mettre au pressing. Un service que le patron a imaginé avec son épouse :"Pour que ça puisse fonctionner, il nous fallait capter d'avantage les gens, faire en sorte qu'ils viennent aussi pour un service, comme un cordonnier, un pressing... en fait, pour tous les petits bobos du quotidien."
Pascal Rivet dépose chaussures, clés et montres à réparer de ses clients chez un artisan et revient les chercher
Pascal Rivet dépose chaussures, clés et montres à réparer de ses clients chez un artisan et revient les chercher © Catherine Munsch / France télévisions
Parce que la boucherie a aussi fermé dans le village et qu'il n'y a pas de poissonnier, Pascal prend le relai. Et ce n'est pas tout : "Là où nous nous trouvons actuellement, il y avait un distributeur bancaire auparavant, désormais les habitants des alentours peuvent venir retirer des sous chez nous et en plus ils ont droit à un sourire...ils peuvent même venir pour une simple photocopie." Bref, l'épicerie est devenue un lieu de vie, de services, d'échanges et de rencontres qui ont grandement reboosté la vie au village :"Nous voulions que les clients puissent découvrir notre philosophie et partagent un café ou prennent le temps de discuter. "Suite au succès de cette épicerie "couteau suisse", Pascal Rivet a été contacté par un entrepreneur colmarien. Une nouvelle boutique a ainsi ouvert ses portes à Colmar le 24 octobre 2020, sur le modèle de l'épicerie écoresponsable de Jebsheim, tout en s'adaptant aux besoins des Colmariens. 

Durant le premier confinement, Pascal a proposé des paniers de provision pour les habitants âgés ou fragiles qui ne pouvaient pas sortir faire leurs courses. L'engouement a vite grandi et de plus en plus de paniers ont été livrés à domicile, pour tous. L'initiative a été reprise pour ce deuxième confinement. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie coronavirus - confinement : conseils pratiques santé société innovation