250 000 euros investis au cimetière municipal de Colmar en 2016

Publié le Mis à jour le

C'est bientôt la Toussaint, l'occasion pour la ville de Colmar de mettre en avant les nouveaux équipements de son cimetière. Un nouvel ossuaire, un nouveau colombarium et une politique active de récupération des tombes abandonnées.

durée de la vidéo: 01 min 24
250 000 euros investis au cimetière municipal de Colmar en 2016
Onze hectares, dix huit mille emplacements mais toujours la même problématique : faire de la place. Le cimetière de Colmar n'est pas encore saturé mais cela n'empêche pas la ville de prendre les devants. La municipalité s'est lancée cette année dans une démarche inédite : reprendre deux cent vingt quatre tombes perpétuelles en état manifeste d'abandon.

Une procédure longue qui oblige à rechercher les familles mais qui s'avère indispensable. Si au bout de trois ans, personne ne se manifeste, les tombes seront reprises et les restes mortels, déposés dans un tout nouvel ossuaire. Autre nouveauté : un colombarium pour répondre à une demande grandissante. C'est un fait, la crémation est de plus en plus répandue. Chaque année, ce cimetière accueille autant de nouvelles urnes que de nouveaux cercueils. Cent cases funéraires sont donc disponibles. Des concessions renouvelables comme pour les tombes tous les quinze ou trente ans.