A Colmar, le maire s’oppose au commerce communautaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Taubert

Depuis plus d'un an et demi, le quartier Europe à Colmar n'a plus de supermarché. Il y avait bien un repreneur, mais ce dernier voulait ouvrir un commerce halal. Le maire s’est opposé au projet.

C’est un handicap pour les riverains et la vingtaine de commerçants de la galerie. Sans supermarché, les uns perdent un commerce de proximité, les autres, du passage dans leur boutique et donc du chiffre d’affaire.

durée de la vidéo: 01 min 56
A Colmar, le maire s’oppose au commerce communautaire ©France 3 Alsace

Ainsi, dans un salon de coiffure, la patronne affirme une perte de 50 % de sa clientèle. Elle a dû licencier une employée.

Cet été, la mairie annonçait pourtant avoir trouvé un repreneur. Problème : ce dernier, un homme d'affaire colmarien, souhaiterait ouvrir un commerce de produits halal.

Pas question pour le maire, Gilbert Meyer, qui vient de rompre les négociations : "Le commerce communautaire, ce n’est pas l’esprit d’une collectivité."

Le maire aurait un plan B, un nouveau repreneur dont l'identité est encore secrète…