Le Ballet de l'Opéra national du Rhin recrute

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Dezempte

La célèbre compagnie auditionne des danseurs et des danseuses tout le week-end à Mulhouse. Il y a en tout cinq postes à pourvoir et près de mille candidatures sont arrivées du monde entier. 

Cela faisait quatre ans qu'un tel recrutement n'avait pas eu lieu. Le Ballet de l'Opéra national du Rhin qui compte un effectif de trente trois danseurs et danseuses se renouvelle. Les candidats qui ont postulé viennent de toute la France mais aussi d'Australie, du Canada, du Mexique, du Brésil, de Tunisie ou du Japon. Ce samedi, honneur aux femmes. Le Ballet en avait sélectionné soixante et trente huit danseuses se sont présentées. Certaines sont encore à l'école et d'autres déjà professionnelles. Leur moyenne d'âge est de vingt deux ans. Pour les hommes, le rendez-vous est fixé à dimanche. La sélection durera aussi toute la journée, ils seront normalement cinquante six à se présenter.
durée de la vidéo: 01 min 49
Le Ballet de l'Opéra national du Rhin recrute


Le Ballet exige des danseurs qu'ils soient polyvalents avec une formation académique. Pour entrer dans la compagnie, ils doivent montrer un excellent niveau aussi bien en classique qu'en danse contemporaine. Le jury se compose de Bruno Bouché, le directeur désigné du Ballet. C'est lui qui est appelé à remplacer Ivan Cavallari au poste de directeur en septembre prochain. Deux autres danseurs, les maîtres de ballets, choisissent les nouveaux venus ce week-end. Si ce recrutement a lieu en ce moment, c'est que le futur directeur doit préparer dès maintenant la future saison du Ballet.

Le Ballet du Rhin sort tout juste d'un mois de représentations de Le Rouge et le Noir d'Uwe Scholz. Elle proposera un nouveau spectacle intitulé Constellation à compter du 31 mai 2017   

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.