Bombe artisanale près du marché de Noël de Mulhouse : que sont devenus les deux jeunes interpellés ?

A droite, le colis découvert passage de la Demi-Lune à Mulhouse. / © Vincent VOEGTLIN. MaxPPP / Eric Kleinhoffer. France Télévisions
A droite, le colis découvert passage de la Demi-Lune à Mulhouse. / © Vincent VOEGTLIN. MaxPPP / Eric Kleinhoffer. France Télévisions

Le 12 décembre 2019, deux jeunes ont été interpellés après la découverte d'une fausse bombe artisanale à proximité du marché de Noël de Mulhouse. L'un d'eux est bien l'auteur de la vidéo menacante vue plus de 500.000 fois sur Twitter. Il comparaîtra devant le tribunal le 8 janvier 2020. 

Par Astrid Servent

Le 12 décembre 2019, deux jeunes sont interpellés à Mulhouse, soupçonnés d'avoir confectionnés une bombe artisanale. Un peu plus tôt dans la journée, alertés par des voisins dérangés par des bruits de pétards, les forces de l'ordre interviennent au 1A passage de la Demi-Lune à Mulhouse. Ils y découvrent, au deuxième étage, un colis suspect sur le palier. L'immeuble est évacué, l'accès d'une partie du marché de Noël est brièvement interrompu.

Un de deux jeunes a été rapidement relâché : "il s'agissait d'un copain qui n'a rien à voir avec cette affaire", précise Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Mulhouse. L'autre, en revanche, a été présenté devant le juge des libertés et des détentions en vue d'une comparution immédiate différée. La procureure mulhousienne table sur ce délai pour permettre une analyse plus poussée du contenu de la bombe et une expertise psychiatrique du jeune homme.


Vidéo vue plus de 500.000 fois

Pour l'heure, on sait de lui qu'il est né en 1999, qu'il est originaire de la région. "C'est un enfant placé avec un parcours de vie difficile, explique Edwige Roux-Morizot, il a eu des difficultés personnelles notamment pendant l'adolescence". Il est également l'auteur de la vidéo qui a fait bruisser Twitter. 

Depuis quelques jours en effet, une vidéo vue plus de 500.000 fois sur Twitter, semait le trouble et l'inquiétude à Mulhouse. On y apercevait un homme fabriquant un dispositif artisanal pouvant faire penser à une bombe et ressemblant au leurre découvert ce jour-là. L'homme tenait un discours menaçant : "mon cadeau de Noël pour Mulhouse, le plus long, c'était le mélange des produits"

Pour toutes ces raisons, il est en détention provisoire. Mis en examen pour "fabrication d'engin explosif" et "menace de mort matérialisée par une vidéo", il doit comparaître le 8 janvier 2020.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus