Haut-Rhin : le corps de Colette Humbert retrouvé en forêt de Wittenheim, deux semaines après sa disparition à Richwiller

Le corps de Colette Humbert, sexagénaire disparue début février à Richwiller, a été retrouvé le vendredi 19 février dans une zone touffue de la forêt voisine de Wittenheim. Les premiers éléments relevés lors de l'autopsie ont permis de confirmer aux maires du secteur qu'il s'agissait bien d'elle.

Un sentier cheminant vers la forêt de Nonnenbruch, depuis Richwiller.
Un sentier cheminant vers la forêt de Nonnenbruch, depuis Richwiller. © Capture d'écran, Google Street View

Le corps d'une sexagénaire a été retrouvé le vendredi 19 février 2021. Colette Humbert, 69 ans, avait disparu de Richwiller (Haut-Rhin) pile deux semaines plus tôt, le 5 février. De nombreuses personnes avaient participé aux recherches pour la retrouver, et attendaient avec inquiétude de savoir si c'était elle.

Peu d'informations ont filtré, car les gendarmes devaient d'abord prévenir la famille de la disparue. Ce n'est que "très tard" dans la nuit du 19 au 20 février que les maires du secteur ont eu la confirmation de l'identité de la défunte. C'est notamment le cas de Wittenheim (Haut-Rhin, voir sur la carte ci-dessous) : c'est sur son ban communal que le corps a été découvert, au sein d'une zone difficile d'accès de la forêt de Nonnenbruch.
 


Jointe par France 3 Alsace, la mairie explique "ne pas avoir eu d'autres éléments, juste une confirmation que c'était bien son corps. Ce sont les premiers éléments de l'autopsie qui ont permis de le savoir. Avant de nous le dire, il fallait prévenir sa famille, dans les Vosges, pour qui c'était très difficile."  
 

Juste à côté du périmètre de battue

Wittenheim avait organisé une battue qui a réuni 130 personnes le mercredi 17 février, trois jours après une première battue initiée par Richwiller. Ces deux battues n'avaient rien donné. "Les conditions étaient difficiles : il y avait beaucoup d'arbres couchés, des ronces... On avait beaucoup recherché en dehors des sentiers."

Le corps a été découvert à 300 mètres seulement du périmètre de la battue. "C'est un jeune de l'association Sahel Vert qui l'a découvert en allant s'occuper des moutons, il voulait les emmener au pré." Cette association prend en charge de jeunes immigrés par des activités agricoles, de ménage, etc. "Comme il avait entendu parler de la disparition et des battues, il a tout de suite appelé la police."

La date et le lieu des funérailles de Colette Humbert ne sont pas encore connus.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition