INSOLITE - Inventé à Mulhouse, un jeu de cartes pour s'initier à la chimie et au tableau périodique des éléments

Le jeu Chemline est constitué de 104 cartes correspondant aux premiers éléments chimiques. Elles présentent, au recto le nom d’un élément chimique, son symbole et une utilisation, et au verso ces mêmes informations et les caractéristiques de l’élément (numéro atomique et année de découverte). / © ENSCMu-chemline
Le jeu Chemline est constitué de 104 cartes correspondant aux premiers éléments chimiques. Elles présentent, au recto le nom d’un élément chimique, son symbole et une utilisation, et au verso ces mêmes informations et les caractéristiques de l’élément (numéro atomique et année de découverte). / © ENSCMu-chemline

L’Ecole de chimie de Mulhouse a conçu un jeu de cartes appelé Chemline dans le cadre de l’année internationale du tableau périodique 2019. Un outil pédagogique qui vise à faciliter l'apprentissage de la chimie.

Par Aurélia Abdelbost

Le tableau périodique, qui regroupe tous les éléments chimiques connus, est l'un des fondements de la chimie. Mais comment rendre attractif cet outil, loin des clichés autour de réactions spectaculaires ou de mélanges explosifs? Samuel Fouchard, enseignant-chercheur à l'Ecole de chimie de Mulhouse (ENSCMu)  a eu l'idée d'un jeu de société. Dans le cadre de l’année internationale du tableau périodique 2019 et de l’année de la chimie 2018-2019, il a donc créé Chemline pour l'ENSCMu avec l'aide d'Audrey Alau, chargée de communication.

"Chemline est un objet de promotion de la chimie et un jeu d'apprentissage. Il est destiné aux étudiants de classe préparatoire, de collège/lycée et peut-être même aux enseignants de primaire lors de nos déplacements", explique Audrey Alau. Le jeu se joue à partir de 10 ans pour des parties d’environ 15 minutes. Il est constitué de 104 cartes correspondant aux premiers éléments chimiques. Elles présentent, au recto le nom d’un élément chimique et son symbole, et au verso (face cachée) les caractéristiques de l’élément (numéro atomique et année de découverte).


3.000 exemplaires

Le but pour les joueurs est de positionner à tour de rôle ses cartes par rapport aux autres éléments dans un ordre croissant ou décroissant, selon le numéro atomique ou l’année de découverte des éléments. "Il ne faut pas forcément connaître le tableau périodique pour jouer, les parties se font selon les niveaux des joueurs", assure Audrey Alau.
 
Samuel Fouchard, enseignant-chercheur, et Audrey Alau, chargée de communication ont créé le jeu Chemline pour promouvoir la chimie. / © ENSCMu-chemline
Samuel Fouchard, enseignant-chercheur, et Audrey Alau, chargée de communication ont créé le jeu Chemline pour promouvoir la chimie. / © ENSCMu-chemline

Si Samuel Fouchard est un "gros joueur" et qu'il avait déjà eu l'occasion de créer des jeux de société, élaborer Chemline n'a pas été sans peine. "Il y a eu beaucoup de travail de recherche", souligne-t-il. Pour chaque élément, il a indiqué l’étymologie du nom, un exemple d'utilisation et les informations chimiques qui le concernent (la masse molaire et l’électronégativité de Pauling). "C'est un beau projet que l'on a mené à terme", se réjouit-il. L'idée de ce jeu lui trottait dans la tête depuis six ans. 

Audrey Alau et Samuel Fouchard, ont réceptionné la semaine dernière 3.000 exemplaires qu'ils distribueront à leur étudiants et lors de leurs différents déplacements. Le jeu pourrait être commercialisé si certains établissements scolaires sont interéssés pour faire des commandes par exemple. En attendant, le personnel de l'Ecole de chimie de Mulhouse a pu tester le jeu en avant-première. "On l'a distribué à nos collègues et leurs enfants ont fini par le récupérer ce week-end", indique l'ensiegnant-chercheur. Preuve que la chimie est un jeu d'enfant. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus