Mulhouse: découvrez les cinq chantiers de 2019 pour que l'eau coule à nouveau dans la ville

A Mulhouse, le projet urbain Diagonales, lancé en 2018, entre dans une phase plus active en 2019. L'objectif: redonner de l’attractivité à la ville de Mulhouse en redonnant toute sa place à l’eau dans de nombreux sites. Les travaux vont s'étaler jusqu'à l'horizon 2028.  

Une vue aérienne du projet "Les terrasses du musée", situé entre le pont de Strasbourg et la Cité de l’auto. Il est prévu d'y aménager un parc et d’une plage de galets.
Une vue aérienne du projet "Les terrasses du musée", situé entre le pont de Strasbourg et la Cité de l’auto. Il est prévu d'y aménager un parc et d’une plage de galets. © Document remis
Mulhouse est traversée par l’Ill, une évidence pour tous les Mulhousiens. Ce que l’on sait moins, c’est que la ville est quadrillée par de nombreux cours d’eau souterrains, formant, en sous-sol, un maillage d'une densité insoupçonnable. Sans le savoir, souvent, sous les pieds des Mulhousiens, ça ruisselle, ça coule. Cette eau qui a fait par le passé la richesse de la Ville, en permettant aux industries textile et mécanique de s’installer, est aujourd'hui en grande partie cachée ou difficilement accessible.

En fonction de l'évolution de l'environnement, des bras de rivière, des ruisseaux, des canaux ont été enfouis, les rendant invisible ou, pour le moins, discret. Un comble pour une cité qui aurait été fondée, selon la légende, autour d'un moulin et qui en a gardé comme emblème une roue. Il fallait réparer ça, ce qui devrait être fait avec le projet Mulhouse Diagonales.
 
Les rives de l'Ill, au niveau du parc de l'Illberg, déjà très prisées par les promeneurs et les joggeurs, vont être réaménagées. Fin des travaux d'ici juin 2020.
Les rives de l'Ill, au niveau du parc de l'Illberg, déjà très prisées par les promeneurs et les joggeurs, vont être réaménagées. Fin des travaux d'ici juin 2020. © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace
 

Diagonales, c’est le projet urbain majeur de la prochaine décennie qui doit changer l’attractivité de la ville de Mulhouse en redonnant toute sa place à l’eau dans de nombreux sites.
- Catherine Rapp, adjointe au maire -

 
Sept sites ont été identifiés, sur l’Ill, la Doller, le Steinbaechlein et le canal du Rhône au Rhin. La carte ci-dessous en donne le détail et la localisation.
 
L’idée est de valoriser les berges où de remettre à ciel ouvert les parties souterraines. Partout où les habitants pourront se réapproprier des espaces, "on va réaménager des parcs, des descentes sur l’eau, des terrasses, remettre des passerelles, pour faire de Mulhouse une ville de nature, de bien-être", souligne Catherine Rapp.

En 2019, cinq chantiers ont déjà été activés ou vont l'être dans le courant de l'année: 
"Les terrasses du musée": un parc en terrasse est en cours d'aménagement entre le pont de Strasbourg et la Cité de l'Auto sur les rives de l'Ill. Les Mulhousiens devraient pouvoir en profiter à partir du printemps 2020.
"Les terrasses du musée": un parc en terrasse est en cours d'aménagement entre le pont de Strasbourg et la Cité de l'Auto sur les rives de l'Ill. Les Mulhousiens devraient pouvoir en profiter à partir du printemps 2020. © Document remis

"Mulhouse Diagonales va redessiner en profondeur le visage de la ville. C'est une colonne vertébrale verte qui irriguera tous les quartiers et qui les raccrochera les uns aux autres", explique Catherine Rapp. Un projet de longue haleine, puisqu'il va s'étaler sur au moins 10 ans avec un budget global d'une trentaine de millions d'euros dont quinze à charge pour la Ville.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme aménagement du territoire environnement société