Mulhouse : la Ville victime d'une escroquerie dans le rachat du restaurant de la tour de l'Europe ?

Au sommet de la tour de l'Europe, le restaurant panoramique racheté par la Ville de Mulhouse / © Gil Michel, Maxppp
Au sommet de la tour de l'Europe, le restaurant panoramique racheté par la Ville de Mulhouse / © Gil Michel, Maxppp

Mulhouse a préempté le restaurant panoramique de la tour de l'Europe en mars 2019 pour un montant de 400.000 euros. Une action qui s'inscrit dans la sauvegarde d'un lieu emblématique, labellisé Patrimoine du XXe siècle. Une société fictive prétendait vouloir racheter le restaurant. 

Par vincent lemiesle

En mars 2019, la Ville de Mulhouse préempte le restaurant panoramique du sommet de la tour de l’Europe pour une valeur de 400.000 euros. Ce bâtiment emblématique, symbole de la ville, a obtenu le label Patrimoine du xxe siècle en 2016. La Ville tient à ce que le site ne soit pas dénaturé et veut remettre en route le restaurant après la liquidation de la dernière enseigne. "L'acquisition du restaurant, aujourd'hui fermé, permettra de redonner de l'attractivité à la Tour en organisant l'accueil d'un exploitant de qualité, bénéficiant ainsi au rayonnement de l'ensemble de l'édifice", espère la maire de Mulhouse, Michèle Lutz.

La Ville a préempté pensant qu'une société voulait racheter le restaurant. En réalité, la société était fictive. Trois personnes ont été mises en examen : un agent immobilier mulhousien pour escroquerie, un chef d’entreprise chinois propriétaire de restaurants et un notaire de la région mulhousienne, pour complicité d’escroquerie. La Ville, conseillée par l’avocat Thierry Moser, s'est portée partie civile.
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus